Ahold Delhaize bat des records après un trimestre inédit

Ahold Delhaize bat des records après un trimestre inédit
Ahold Delhaize / bol.com

Après un quatrième trimestre particulièrement performant avec une progression des ventes de 18%, Ahold Delhaize clôture l'année 2020 avec une croissance du chiffre d’affaires à deux chiffres. Les bons résultats en ligne sont remarquables : bol.com bat également des records. Le bénéfice net a cependant diminué.

 

E-commerce en plein essor

Ahold Delhaize a clôturé l’année de coronavirus 2020 avec un chiffre d’affaires de 74,7 milliards d’euros, soit une progression de 14,2%. Le détaillant est parvenu à renforcer sa position sur tous ses marchés d’activité. Le chiffre d’affaires des ventes en ligne a même grimpé de 84,2% au quatrième trimestre et de 67,4% sur l'ensemble de l'année, atteignant 7,6 milliards d'euros. Un résultat impressionnant quand on sait que le groupe avait prévu de franchir la barre des 7 milliards de chiffre d’affaires en ligne à la fin de cette année seulement.

 

Le PDG, Frans Muller, prévoit également une croissance d'environ 30% pour le commerce électronique en 2021. Bol.com a enregistré une croissance de 69,6% au quatrième trimestre. La plateforme compte désormais plus de 41 000 partenaires, qui ont vu leurs ventes augmenter de 110%.

 

Coûts en augmentation

L’envolée du chiffre d’affaires a bien entendu été stimulée par la crise du coronavirus, qui a provoqué un glissement de la consommation en faveur des supermarchés et des acteurs en ligne. Mais le commerce électronique reste moins rentable que les ventes physiques en magasin et la pandémie a également contraint le détaillant à engager des coûts et des investissements supplémentaires.

 

En outre, un accord sur les retraites aux États-Unis et aux Pays-Bas a eu un impact financier. C’est pourquoi le bénéfice net s’est contracté de 1,8 à 1,4 milliards d’euros. La marge bénéficiaire pour l'ensemble de l'année a augmenté pour atteindre un respectable 4,8%.
 

Aux Pays-Bas, Ahold Delhaize vient de reprendre 39 supermarchés de la chaîne familiale Deen, membre du groupe d'achat Superunie. Ces magasins seront transformés en succursales d'Albert Heijn.