Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Delhaize gagne des parts de marché

Au deuxième trimestre le groupe fusionné a réalisé un chiffre d'affaires de 15,5 milliards d'euros, soit une baisse de 3,7%, en partie attribuable aux effets de change et au timing de Pâques. A taux de change constants il est question d'une légère hausse de 0,9%. Le bénéfice a augmenté de 355 à 410 millions d'euros.

 

Néanmoins le groupe éprouve une rude concurrence sur le marché américain. Hannaford et Food Lion ont bien résisté, mais les autres formules ont subi une forte pression. Pour Stop & Shop, la principale enseigne d'Ahold Delhaize aux Etats-Unis, un nouveau concept est prévu pour cette année. Ainsi le distributeur répond déjà en partie aux vives critiques émises hier par le courtier Berenberg, dont les analystes estiment que le groupe doit d'urgence investir 1,6 milliard de dollars afin d'améliorer sa position concurrentielle aux Etats-Unis.


En revanche les nouvelles venant d'Europe sont bonnes. En Belgique Delhaize confirme le redressement déjà perceptible durant les trois premiers mois. Le chiffre d'affaires a progressé de 1,9% à 1,3 milliard d'euros, le bénéfice opérationnel sous-jacent a augmenté de 6,8% à 35 millions d'euros et la marge bénéficiaire s'est améliorée, passant de 2,6% à 2,7%. De plus l'enseigne gagne des parts de marché. La nouvelle stratégie commerciale du CEO Xavier Piesvaux porte donc ses fruits. La campagne des légumes magiques a fait mouche. Aux Pays-Bas le chiffre d'affaires a grimpé de 3% à 3,5 milliards d'euros. Le bénéfice opérationnel sous-jacent est en hausse de 6,8%. La marge s'est élevée à 5,3% et s'est améliorée chez bol.com.

 

Croissance online

Le nouveau CEO Frans Muller, qui pour la première fois présente les chiffres trimestriels d'Ahold Delhaize, n'a pas annoncé de changement de cap. Les accents stratégiques rejoignent ceux de son prédécesseur. Ahold Delhaize continue de miser sur la santé et la proximité sur tous ses marchés, avec des initiatives telles que l'outil en ligne 'My Nutritional Value', permettant aux clients d'Albert Heijn de vérifier la valeur nutritionnelle des produits qu'ils achètent.

 

Au niveau du e-commerce le groupe est sur la bonne voie pour réaliser son objectif de 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires online en 2020. Les ventes en ligne ont bondi de 23%. Aux Etats-Unis le lancement de Peapod Digital Labs doit permettre d'accélérer le rythme d'innovation. Aux Pays-Bas le chiffre d'affaires en ligne a progressé de 23,2%, passant de 459 à 592 millions d'euros.  Chez bol.com les partenaires représentent déjà 40% du chiffre d'affaires. En Belgique l'online reste à la traîne : le chiffre d'affaires en ligne a progressé de 28,8%, passant de 9 à 12 millions d'euros.