Ahold Delhaize, cible de reprise intéressante aux Etats-Unis

Ahold Delhaize, cible de reprise intéressante aux Etats-Unis

Après le rachat de la chaîne de supermarchés américaine Whole Foods par Amazon, les analystes s’attendent à une grande vague de reprises aux Etats-Unis. Ahold Delhaize est évoqué comme une proie intéressante.

Fusion avec le numéro deux américain

Selon l’analyste Bruno Monteyne de la banque d’affaires Bernstein, il existe plusieurs options pour Ahold Delhaize. Les enseignes américaines du groupe sont intéressantes pour Amazon, qui en cas de reprise pourrait étendre son réseau de distribution dans les villes américaines. Toutefois les activités européennes du groupe sont moins attrayantes pour Amazon. Dans nos contrées, les chaînes britanniques Morrison et Sainsbury ou l’enseigne française Carrefour seraient des options plus logiques.


Kroger, le numéro deux aux Etats-Unis, pourrait également jeter son dévolu sur Ahold Delhaize, et principalement sur ses filiales américaines. Ensemble, Kroger et Ahold Delhaize (numéro quatre aux USA) réaliseraient un chiffre d’affaires de 180 milliards de dollars et se rapprocheraient ainsi du leader du marché Walmart, qui génère un chiffre d’affaires annuel d’environ 200 milliards de dollars. Si cette reprise devait avoir lieu, là aussi les activités européennes et américaines d’Ahold Delhaize seraient probablement scindées.


Reprise hostile bientôt possible

« Le management d’Ahold Delhaize n’est peut-être pas ouvert à un tel deal, mais une reprise hostile n’est pas exclue », écrit Monteyne. Pour l’instant une reprise hostile n’est pas à l’ordre du jour, étant donné que la ‘Stichting Ahold Continuïteit’  bénéficie d’une option d’achat d’actions préférentielles jusqu’à la fin de l’année prochaine. L’an dernier la prolongation de cette option figurait à l’agenda l’assemblée des actionnaires, mais n’avait pas abouti. On ignore si une prolongation est envisagée d’ici peu.