Ahold Delhaize exige une prime d’intégration de ses fournisseurs

Ahold Delhaize exige une prime d’intégration de ses fournisseurs

Les discussions que mène Ahold Delhaize avec ses grands fournisseurs de marques A concernent une prime intégration et de nouvelles conditions d’achat mises en œuvre avec effet rétroactif.

Solides exigences

Ni Ahold Delhaize, ni les fabricants de marques n’ont voulu donner de commentaires concernant le contenu des discussions. Normal, car les enjeux commerciaux sont importants. Pourtant nos confrères de Distrifood ont pu intercepter quelques échos de fournisseurs anonymes.


Qu’en ressort-il ? Qu’Ahold Delhaize veut imposer ‘une prime d’intégration’ à ses fournisseurs internationaux. Et que le groupe fusionné veut faire valoir de nouvelles conditions d’achat avec effet rétroactif à partir du 1er janvier 2016. Comme attendu, il est également question d’une prime unique pour compenser les différences de conditions d’avant 2016 entre les Pays-Bas et la Belgique.


Des exigences qui n’ont pas de quoi surprendre, mais qui paraissent néanmoins solides. Les fournisseurs se demandent dès lors quel est leur avantage dans cette fusion. D’autre part le fait que les discussions se déroulent en anglais semblent déranger les interlocuteurs francophones d’Ahold Delhaize. Affaire à suivre …