Ahold Delhaize signe un solide quatrième trimestre

Le groupe de supermarchés Ahold Delhaize a terminé l’année 2019 en force: le chiffre d’affaires et le bénéfice affichent une croissance légèrement supérieure aux attentes et les ventes en ligne ont fait en bond en avant de plus de 30%. Au Benelux tant Albert Heijn que Delhaize ont gagné des parts de marché.


Perspectives surpassées

Au quatrième trimestre les principaux indicateurs affichent une hausse : le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 17,4 milliards d’euros (+3,1%) et un bénéfice net de 544 millions d’euros (+6,9%). Les ventes en ligne ont grimpé de 30,9% pour atteindre 1,4 milliard d’euros. Sur l’ensemble de l’année  2019 le chiffre d’affaires s’est élevé à plus de 66 milliards d’euros (+2,3%), le bénéfice s’est établi à 1,766 milliard d’euros (-0,8%), tandis que les ventes en ligne ont bondi de 28,6%.


Le CEO Frans Muller se montre satisfait, car le retailer a surpassé les perspectives en termes de bénéfice sous-jacent par action et a atteint les objectifs en termes de flux de trésorerie disponible. « Et ce malgré le fait que nous ayons considérablement augmenté nos investissements afin de stimuler la croissance de nos activités sur le long terme. »


Delhaize reste stable

Aux Pays-Bas le chiffre d’affaires comparable a progressé de 4,3% au quatrième trimestre et la marge opérationnelle  a augmenté de 5,0% à 5,2%. Albert Heijn a fortement amélioré sa part de marché après un solide sprint final. Le chiffre d’affaires en ligne aux Pays-Bas a atteint 768 millions d’euros au quatrième trimestre (+19,4%) : le webshop bol.com a vu son chiffre d’affaires grimper de 28,7%, en grande partie grâce aux ventes de ses partenaires.


Sur l’ensemble de l’année le chiffre d’affaire en ligne aux Pays-Bas s’est élevé à 2,4 milliards d’euros (+21,6%). Toutefois les analystes s’inquiètent de l’impact de la venue d’Amazon au Benelux et indiquent que le groupe par crainte garde secrètes les performances chiffrées de bol.com.


En Belgique le chiffre d’affaires comparable n’a progressé que d’un modeste 0,1%. Delhaize est pourtant parvenu à augmenter sa part de marché, tant au quatrième trimestre que sur l’ensemble de l’année 2019, et ce pour la deuxième année consécutive. L’enseigne a également amélioré sa marge opérationnelle, qui est passée de 3,0% à 3,5%. Néanmoins la chaîne reste le maillon faible du groupe. Les ventes en ligne ont augmenté de 10,5%. Sur l’ensemble de l’année le chiffre d’affaires en ligne de Delhaize s’est établi à 57 millions d’euros, soit une hausse de 14,4%.


Croissance en ligne aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis le chiffre d’affaires comparable affiche une hausse de 2,3%, principalement grâce à la croissance en ligne de 42,7%. Néanmoins le retailer ajuste sa stratégie : Ahold Delhaize abandonne les activités en ligne de Peapod dans la région Midwest pour se concentrer pleinement sur la Côte Est. Le groupe compte y atteindre la barre des mille points de retrait et une croissance du chiffre d’affaires de plus de 30%.


« Même si en 2020 nous investirons considérablement pour stimuler la croissance sur le long terme, nous prévoyons que la marge opérationnelle sous-jacente du groupe sera en grande partie conforme à celle de 2019 », conclut Muller. Pour 2020 il table sur une croissance modeste du bénéfice sous-jacent par action.