Albert Heijn ouvre son 21ème magasin belge à Bruges | RetailDetail

Albert Heijn ouvre son 21ème magasin belge à Bruges

Albert Heijn ouvre son 21ème magasin belge à Bruges

Alors que cette semaine Delhaize annonçait la fermeture de 14 magasins non-rentables et le licenciement de 2.500 personnes, le challenger hollandais Albert Heijn poursuit son expansion en Belgique avec l’ouverture de son 21ème supermarché à Bruges.

Première ouverture pour le nouveau CEO Luc Baets

Pour Albert Heijn ce nouveau supermarché de Bruges est son 5ème point de vente en Flandre-Occidentale (après Bredene, Courtrai, Harelbeke et Roulers) et son 21ème en Belgique. Par contre pour Luc Baets, qui début de ce mois a succédé à Corné Mulders en tant que CEO d’Albert Heijn Belgique, il s’agissait de sa première ouverture, mais certainement pas la dernière. En effet le groupe néerlandais ouvrira un nouveau point de vente à Genk à la fin du mois et un deuxième à Lokeren début juillet. Durant l’automne d’autres ouvertures sont prévues.


Le nouveau magasin de Bruges, situé au Sint-Pieterskaai, occupe une surface de 1.333 m², propose un assortiment de 12.000 articles et compte 60 collaborateurs ; ce qui porte le nombre total d’employés d’Albert Heijn en Belgique – tant dans les magasins en gestion propre que dans les magasins franchisés – à 1.370 personnes.


Albert Heijn dit ne pas avoir de difficultés à trouver du personnel. « Nous recevons toujours de nombreuses réactions », affirme la porte-parole Sally Herygers. Pour ce qui est des franchisés, c’est une autre affaire : « On en trouve pas si facilement », admet Herygers. Parmi les 21 supermarchés belges, seuls trois sont exploités en franchise. « Mais tous les magasins obtiennent des résultats au-delà de nos attentes », ajoute-t-elle.

 

« Recherche permanente de nouveaux emplacements »

A la question inévitable d’une reprise éventuelle des magasins que Delhaize souhaite fermer en raison de leur non-rentabilité, le groupe néerlandais répond de manière évasive :  « Nous recherchons continuellement de nouveaux emplacements », indique Sally Heryger, sans approfondir cette suggestion.


La chaîne de supermarchés a néanmoins reconfirmé son objectif de disposer d’au moins 50 supermarchés en Flandre d’ici fin 2016. Quant aux projets après 2016, le  groupe n’a pas voulu donner de plus amples détails.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.