Albert Heijn ouvre son 21ème magasin belge à Bruges | RetailDetail

Albert Heijn ouvre son 21ème magasin belge à Bruges

Albert Heijn ouvre son 21ème magasin belge à Bruges

Alors que cette semaine Delhaize annonçait la fermeture de 14 magasins non-rentables et le licenciement de 2.500 personnes, le challenger hollandais Albert Heijn poursuit son expansion en Belgique avec l’ouverture de son 21ème supermarché à Bruges.

Première ouverture pour le nouveau CEO Luc Baets

Pour Albert Heijn ce nouveau supermarché de Bruges est son 5ème point de vente en Flandre-Occidentale (après Bredene, Courtrai, Harelbeke et Roulers) et son 21ème en Belgique. Par contre pour Luc Baets, qui début de ce mois a succédé à Corné Mulders en tant que CEO d’Albert Heijn Belgique, il s’agissait de sa première ouverture, mais certainement pas la dernière. En effet le groupe néerlandais ouvrira un nouveau point de vente à Genk à la fin du mois et un deuxième à Lokeren début juillet. Durant l’automne d’autres ouvertures sont prévues.


Le nouveau magasin de Bruges, situé au Sint-Pieterskaai, occupe une surface de 1.333 m², propose un assortiment de 12.000 articles et compte 60 collaborateurs ; ce qui porte le nombre total d’employés d’Albert Heijn en Belgique – tant dans les magasins en gestion propre que dans les magasins franchisés – à 1.370 personnes.


Albert Heijn dit ne pas avoir de difficultés à trouver du personnel. « Nous recevons toujours de nombreuses réactions », affirme la porte-parole Sally Herygers. Pour ce qui est des franchisés, c’est une autre affaire : « On en trouve pas si facilement », admet Herygers. Parmi les 21 supermarchés belges, seuls trois sont exploités en franchise. « Mais tous les magasins obtiennent des résultats au-delà de nos attentes », ajoute-t-elle.

 

« Recherche permanente de nouveaux emplacements »

A la question inévitable d’une reprise éventuelle des magasins que Delhaize souhaite fermer en raison de leur non-rentabilité, le groupe néerlandais répond de manière évasive :  « Nous recherchons continuellement de nouveaux emplacements », indique Sally Heryger, sans approfondir cette suggestion.


La chaîne de supermarchés a néanmoins reconfirmé son objectif de disposer d’au moins 50 supermarchés en Flandre d’ici fin 2016. Quant aux projets après 2016, le  groupe n’a pas voulu donner de plus amples détails.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.