Albert Heijn ouvre son premier magasin en gestion propre au Kiel à Anvers

Albert Heijn ouvre son premier magasin en gestion propre au Kiel à Anvers

Le troisième magasin Albert Heijn belge a ouvert ses portes aujourd’hui. La chaîne de supermarchés néerlandaise vise pour l’instant la région anversoise : cette fois le distributeur s’est installé dans le quartier populaire du Kiel à Anvers (Sint-Bernardsesteenweg 143). Il s’agit du premier magasin AH en gestion propre sur le territoire belge.

Magasin de proximité

Avec ses 700 m², ce nouvel Albert Heijn est le plus petit des trois. A Stabroek le supermarché occupe une surface de 2.000 m² et l’autre magasin du frère et de la sœur Van Ende à Brasschaat s’étend sur 1.200 m². Au Kiel, AH entend se profiler comme magasin de proximité.


Le distributeur hollandais souhaite également répondre à la grande diversité du quartier. « Albert Heijn peut avoir une importance pour tout Belge », déclare Omar Nahari, manager du supermarché, qui n’est pas un franchisé, mais le premier gérant, travaillant pour le compte d’Albert Heijn Belgique.


« Albert Heijn rend les courses quotidiennes abordables  et les choses particulières  accessibles : pas seulement à Brasschaat, mais également au Kiel. Le nouveau magasin compte 50 employés, dont plusieurs habitent le quartier. » Pour AH il n’importe pas que le client soit blanc ou noir, pauvre ou riche.


10.000 références selon le concept habituel

Sur cette surface limitée AH propose quelques 10.000 produits. Tout comme dans les autres magasins,  l’assortiment combine la gamme ‘habituelle’ d’Albert Heijn, ainsi que 10% de produits destinés spécialement au consommateur belge.


Les systèmes de la ‘garantie de goût’ (si le goût d’un produit ne plaît pas au client, il sera remboursé) et du ‘dialogue de l’assortiment’ (les clients peuvent demander au comptoir ou online d’ajouter des produits à la gamme) sont également valables au Kiel. Selon Albert Heijn Belgique cette formule a permis d’élargir l’assortiment de 30%.


Corné Mulders, manager d’Albert Heijn Belgique, a reconfirmé lors de l’ouverture son ambition d’ouvrir huit magasins en région flamande en 2012 et d’avoir minimum 50 supermarchés en Belgique d’ici fin 2016. La prochaine ouverture prévue sera probablement celle du supermarché au Hessenplein à Anvers. Le magasin du Kiel prouve qu’Albert Heijn n’hésite pas à se lancer tant dans la  franchise que dans la gestion propre.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour Belgique travaille également à un plan de renouvellement

18/12/2017

Ce n’est pas qu’en France que Carrefour souhaite prendre des mesures pour relancer les ventes.   Cela fait déjà quelque temps que la direction belge de l’entreprise travaille à un plan de renouvellement qui vise principalement les hypermarchés.

Le fonds d’investissement KKR proche d’une reprise des margarines Unilever

15/12/2017

Unilever et le fonds d’investissement KKR ont conclu un accord au sujet de l’acquisition de la division margarine d’Unilever.  Le montant déboursé par KKR s’élèverait à 6,8 milliards d’euros et la transaction devrait être clôturée mi-2018.

Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Back to top