Aldi Nord opte pour la nouveauté

Aldi Nord opte pour la nouveauté

Aldi Nord, qui exploite entre autres les magasins Aldi en Belgique et aux Pays-Bas, teste en secret une nouvelle génération de magasins. Les premiers magasins ‘relookés’ au Benelux ont récemment ouvert leurs portes dans la région de Gand et d’Anvers : un nouveau logo, davantage de lumière du jour et des affiches-photos au-dessus des rayons, … quelques éléments parmi d’autres qui contribuent à ce renouveau. La gamme et les prix toutefois restent inchangés. Seule la perception est améliorée.

Un folder renouvelé

Il y a plus de six mois, en janvier dernier Retaildetail avait déjà annoncé les premiers signes de renouveau : en début d’année Aldi avait abandonné aldifolder2011l’ancienne stratégie de son folder. Le nouveau folder présentait sur les 3 premières pages des offres spéciales valables une seule fois, ce qui devait inciter les clients à visiter le magasin plus fréquemment. La nouvelle brochure testait également une nouvelle formule  d’actions promotionnelles hebdomadaires liées à certains pays comme l’Espagne, l’Italie ou l’Asie.

 

C’était une première étape, afin de se détacher de l’ancien modèle et passer à une nouvelle stratégie qui devait accentuer davantage la qualité de la gamme Aldi, plutôt que son image de hard discounter.

 

Ce premier pas semblait toutefois trop timide aux yeux de nombreux retailwatchers qui  par la suite ont souvent reproché à Aldi Nord son manque d’innovation. Le tout nouveau n°1 d’Aldi, March Heussinger, ne semblait pas faire  mieux que l’ancienne garde et tout espoir d’un vent de renouveau s’était donc envolé.
Afin de ne pas précipiter les choses,  Aldi Nord s’y prend donc avec beaucoup de précautions.

 

Le hard discount, une formule menacée

Le nouvel aménagement des magasins est donc un pas plus visible vers « l’upgrade » qu’Aldi souhaite apporter. « L’upgrade du folder se prolonge également dans la communication au sein du magasin. L’on retrouve cette même ambiance et cette nouvelle tendance dans le nouveau concept du magasin. C’est un choix réfléchi et intelligent, étant donné que le discounter, suite à l’augmentation de la part des labels privés, comme chez Delhaize ou Colruyt par exemple, doit faire face à une sérieuse concurrence sur son propre terrain », comme l’explique Jorg Snoeck, expert en retail.

 

En effet, Aldi Nord doit faire face à une concurrence plus sévère. Tant l’augmentation du nombre de marques de distributeur à bas prix et les actions promotionnelles très avantageuses pour les marques A, constituent une menace sérieuse pour Aldi. En 2010 Aldi pour la première fois depuis son arrivée sur le marché belge a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de -0,5%. D’autre part le réseau de magasins du hard discounter semble être arrivé à saturation.


Shopping-tendance chez Aldi

aldimariakerke2En dehors de la Belgique, un autre magasin pilote du nouveau concept Aldi aurait ouvert ses portes en Allemagne à Koblenz : des magasins qui selon les insiders affichent de très bons résultats. Sans renier son approche no-nonsense et sans toucher aux prix, Aldi a réussi à créer un cadre plus agréable dans ses magasins. Le client est donc gagnant à tous points de vue.

 

Ce nouveau concept des magasins Aldi a été surnommé ‘New Generation’. Les magasins sont pourvus de plus grandes baies vitrées, des couloirs plus larges, un meilleur éclairage et de nouveaux matériaux. Ainsi dans le magasin pilote à Mariakerke, par exemple, l’utilisation de frigos ouverts et de rayons plus bas permettent une meilleure visibilité du magasin.

 

aldimariakerke3

Même la palette de couleurs du discounter a été ravivée. Les traditionnelles étiquettes de prix oranges ont été remplacées par des étiquettes blanches à lettres noires sur fond gris. Dans l’aménagement du magasin en général les tons bleus et gris dominent et remplacent les anciens tons rouges et bruns.

 

De grandes photos accrochées aux murs pour signaler différents produits – par exemple une photo d’une crème glacée appétissante dans le rayon du surgelé – contribuent largement à l’amélioration du ‘look & feel’ des supermarchés Aldi.

 

A l’avenir le discounter devra introduire davantage de produits, étant donné que de plus de plus de clients optent pour l’assortiment plus diversifié de la concurrence. Bien qu’un tel upgrade soit un jeu dangereux pour un hard discounter. Dès que l’on fait des concessions au niveau du confort et des prix, la stratégie du discounter est menacée. Comme Frans Colruyt l’avait déjà affirmé dans le passé : « On ne peut pas être un peu enceinte ». Il faudra donc attendre de voir si Aldi tiendra ses promesses envers les clients, ainsi que ses promesses de rénovation.


Le hard discounter Aldi est constitué de deux entreprises indépendantes,  Aldi Nord et Aldi Süd. Aldi Nord a déjà 2.500 filiales uniquement en Allemagne et est responsable des magasins en Belgique et aux Pays-Bas. En Belgique la chaîne compte 380 magasins.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top