Aldi ouvre sa première boutique en ligne

Aldi ouvre sa première boutique en ligne
jax10289 / Shutterstock.com

Aldi se lance enfin dans le commerce électronique : au Royaume-Uni, le discounter proposera des caisses de 22 produits « essentiels » en ligne pendant toute l’épidémie de coronavirus.

 

Colis de quarantaine

Le service de courses en ligne a pour objectif premier de venir en aide aux consommateurs appartenant aux groupes à haut risque pendant la pandémie. La chaîne de supermarchés propose une caisse de 22 produits de base (non frais) comme des pâtes, du savon désinfectant et du papier toilette, que les clients peuvent commander en ligne pour se les faire livrer à domicile.

 

Les colis sont disponibles sur le site Web du détaillant et vendus au prix de 24,99 livres (un peu moins de 30 euros), livraison comprise. « Nous nous engageons à garantir un accès rapide, sûr et abordable aux produits alimentaires à tous nos clients et nous comprenons qu’il est impossible de visiter l’un de nos magasins pour certains en ce moment », a déclaré Fritz Walleczek, directeur d’Aldi Corporate Responsibility à la Retail Gazette.

 

La rumeur courrait depuis un certain temps qu’Aldi envisageait de se lancer dans la vente en ligne sur plusieurs marchés européens, dont la Belgique, mais le discounter n’était jamais passé à l’acte. Aux États-Unis, Aldi collabore déjà avec Instacart pour la livraison de courses à domicile. Alors que la crise du coronavirus fait rage et que les ventes en ligne de denrées alimentaires décollent, le discounter allemand se rend compte au moins sur un marché qu’il ne peut pas rester à la traîne.