Aldi renonce à ses plans d’ouvertures dominicales

Aldi renonce à  ses plans d’ouvertures dominicales

Le conflit entre la direction d’Aldi et les syndicats concernant d’éventuelles ouvertures le dimanche a pris fin. Mercredi dernier le siège régional d’Aldi à Roulers a été bloqué par une action syndicale et plusieurs magasins sont restés fermés.

Ouverture durant la saison touristique ?

Récemment Aldi avait fait part de son projet d’ouvertures dominicales durant la saison touristique dans douze magasins situés au littoral. Selon la direction il s’agissait d’une initiative régionale, mais les syndicats craignaient néanmoins que ce projet ne s’étende plus loin – comme par exemple en Ardennes et dans certaines villes considérées  comme centres touristiques.


A l’heure où de plus en plus de villes souhaitent être reconnues comme zone touristique, dans le but de pouvoir augmenter le nombre d’ouvertures dominicales, les syndicats craignent une généralisation de ces ouvertures ‘soi-disant’ exceptionnelles. C’est déjà la cas pour Courtrai, Diest, Mons et Liège.


D’autres chaînes seraient également partisanes d’ouvertures le dimanche : selon les syndicats l’enseigne Lidl aurait elle aussi mis un tel scénario sur table. D’où l’inquiétude des employés d’un effet boule de neige : si une chaîne se met à ouvrir le dimanche, les autres suivront. Les syndicats ajoutent qu’à l’heure actuelle le personnel fait déjà preuve d’une grande flexibilité.

 

Les ouvertures dominicales abandonnées

Pour empêcher que ce projet n’aboutisse, quelque 200 employés d’Aldi ont protesté devant le siège régional de Roulers. Outre le blocage du siège, plusieurs magasins sont restés fermés : une trentaine de points de vente n’ont pas rouvert leurs portes avant jeudi après-midi.


Par ailleurs l’approvisionnement des magasins situés en Flandre Occidentale, dans le Meetjesland et dans le Hainaut – livrés depuis Roulers – a été perturbé. La semaine dernière une action similaire a eu  lieu sur le site Aldi à Ostende.


Finalement le conflit a été solutionné : après négociation avec les syndicats, la direction a suspendu les discussions concernant d’éventuelles ouvertures dominicales. Depuis tous les magasins ont rouvert leurs portes et l’approvisionnement a immédiatement repris son cours normal.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Back to top