Aldi UK pulvérise tous les records

Aldi UK pulvérise tous les records

Les discounters Aldi et Lidl poursuivent leur ascension sur le marché britannique. Aldi surtout a le vent en poupe : au cours des 12 semaines jusqu’au 20 juillet 2014 sa part de marché a connu une hausse spectaculaire de 1,1 point de pourcentage.

Aldi presqu’aussi grand que Waitrose

C’est ce qui ressort des derniers chiffres de Kantar Worldpanel, qui qualifie désormais la croissance continue des discounters sur le marché britannique de ‘tendance courante’. Une croissance qui a son impact sur le leader du marché Tesco et la chaîne Morrisons en difficulté, qui tous deux souffrent lourdement du succès du discount.


En 12 semaines (jusqu’au 20 juillet) Aldi est parvenu à faire croître son chiffre d’affaires de 32%. Suite à la hausse spectaculaire de 1,1 point de pourcentage de sa part de marché, Aldi UK détient désormais une part de marché de 4,8% de l’ensemble des ventes alimentaires sur le marché britannique. Un record pour Aldi qui devient ainsi le septième retailer britannique, juste derrière le ‘good old’ Waitrose (avec une part de marché de 4,9%).


Grâce à la croissance de son chiffre d’affaires de 3,4%, Waitrose dépasse de justesse Aldi en termes de parts de marché. Le discounter Lidl lui aussi affiche un record avec des ventes en croissance de 20% durant la même période de 12 semaines. La part de marché actuelle de Lidl de 3,6% n’a jamais été aussi élevée.


Nouvel investissement de 760 millions d’euros

La part de marché record et la forte croissance ont donné une telle confiance à Aldi UK, que la chaîne, habituellement assez fermée, a finalement consenti à donner une interview. Les deux managing directors, le Britannique Matthew Barnes et l’Allemand Roman Heini, y ont fait part de leur intention d’investir 760 millions de livres en vue de poursuivre la croissance d’Aldi sur le marché britannique.


Ayant débuté comme stagiaires chez Aldi, Barnes et Heini travaillent au sein de l’entreprise depuis 17 ans. Depuis 2010 ils dirigent ensemble la branche britannique. L’investissement servira à financer la transformation de magasins existants, l’ouverture de 60 nouveaux magasins en 2015 et un nouveau centre de distribution. Par ailleurs Aldi ouvrira un deuxième magasin de proximité dans la région londonienne, après en avoir ouvert un premier en guise de test en avril 2013.


« L’online est loin d’être une réussite »

 Ces investissements permettront de stimuler la croissance de l’enseigne et les deux managers confient d’ores et déjà qu’Aldi UK présentera à nouveau d’excellents résultats annuels au mois de septembre. D’après les prévisions, les ventes annuelles progresseront de plus de 25% à 6,3 milliards d’euros.


« Personne ne fait ce que nous faisons », affirme Heini faisant allusion à l’assortiment de 1500 références, alors que les autres supermarchés concurrents proposent plus de 40.000 références. « Je suis heureux que nous ne soyons pas confrontés à la gigantesque complexité d’un assortiment aussi vaste et des ventes online ; un modèle d’entreprise dont la rentabilité est loin d’être prouvée. Chez nous tout est question de simplicité et nous sommes proches du marché. C’est pourquoi le retail offline connaît la plus forte croissance. »


Un point de vue qui vaut incontestablement pour Aldi et Lidl, mais est-il valable également pour bon nombre d’autres retailers britanniques ? La question reste posée …

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top