Alpro augmente sa capacité de production à Wevelgem

Alpro augmente sa capacité de production à Wevelgem

Le fabricant de produits alimentaires à base de soja Alpro investira 32 millions d’euros durant les trois prochaines années en vue d’augmenter la capacité de production et d’emballage de son site à Wevelgem. Cette extension doit permettre à Alpro de répondre à la croissance de la production et à l’élargissement de la gamme.

Production triplée

Ces dernières années Alpro a connu une expansion considérable : entre 2002 et 2012 la production a triplé et la gamme s’est enrichie de boissons aux amendes et aux noisettes, ainsi que d’une alternative végétale de yaourt.


« A long terme, il est clair que nous serons obligés de changer notre mode de vie. Actuellement deux tiers de notre alimentation est d’origine animale et un tiers d’origine végétale. Les choses ne peuvent continuer ainsi, il faut inverser la tendance », déclarait récemment le CEO Bernard Deryckere.


25 nouveaux jobs

Ces nouveaux investissements témoignent de la croissance du groupe. La nouvelle ligne de production est destinée aux yaourts végétaux. Le nouveau dispositif d’emballage servira à fabriquer les cartons à boissons avec capsule à vis utilisés depuis peu par le leader européen des boissons à base de soja. L’extension à Wevelgem permet également de créer 25 nouveaux emplois.


En 2012 Alpro réalisait un chiffre d’affaires d’environ 300 millions d’euros, ce qui représente 20% du chiffre de vente total de la société mère américaine WhiteWave, qui aux USA commercialise notamment les marques International Delight (crème à café), Silk (lait de soja), Land O' Lakes (lait bio) et Horizon Organic (lait organique).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top