Alpro cède sa division d’alternatives à la viande aux Hollandais | RetailDetail

Alpro cède sa division d’alternatives à la viande aux Hollandais

Alpro cède sa division d’alternatives à la viande aux Hollandais

A l’avenir Alpro souhaite se concentrer entièrement sur le marché en pleine croissance des variations végétales aux produits laitiers à base de soja et va donc céder sa division d’alternatives à la viande. La montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Focus sur les variations végétales aux produits laitiers

SoFine, la filiale hollandaise d’Alpro, qui produit des alternatives à la viande à base de soja, a été reprise par Vandmoortele en 2006, le propriétaire d’Alpro de l’époque. La part de SoFine dans le chiffre d’affaires total d’Alpro se limitant à 3% à peine, il s’agit donc d’une activité parallèle assez restreinte.


Lors de l’annonce de ses résultats annuels le mois dernier, l’actuel propriétaire d’Alpro, WhiteWave avait déjà fait part de son intention de vendre SoFine. Alpro, qui l’an dernier a vu son chiffre d’affaire progresser de 12%, va sa focaliser entièrement sur « le marché croissant des variations végétales aux produits laitiers ». Dès lors le propriétaire estime que les alternatives à la viande n’ont plus leur place dans l’entreprise.


Un repreneur a été trouvé plus vite que prévu :  Bernard Deryckere, CEO d’Alpro, vient d’annoncer qu’à partir du 31 mars l’entreprise néerlandaise SoGood Holding BV serait propriétaire à 100% de SoFine. « Nous sommes convaincus qu’un nouveau propriétaire accordera à SoFine toute l’attention et tout l’intérêt qu’elle mérite afin d’exploiter pleinement son potentiel », déclare Deryckere.


Pas de conséquences pour le personnel

La cession ne devrait pas avoir de conséquences pour les employés de SoFine. « Tous les employés resteront au service de SoFine. En outre, SoFine pourra encore produire les produits existants jusque début 2015 sous les marques Alpro et Provamel », apprend-on dans un communiqué de presse.


« Le maître mot de SoFine est la croissance », explique Bart Merkus de  SoGood Holding.  Le tout nouveau ‘general manager’ de SoFine, anciennement actif chez Heineken, Mars et Verkade, sera également responsable des ventes. « La priorité de la nouvelle direction sera de répondre aux besoins des clients et des consommateurs, à la recherche d’une alimentation savoureuse, saine et durable. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un éléphant à la caisse

16/02/2018

Comment l’industrie alimentaire espagnole se montre-t-elle sous son meilleur jour, pourquoi la concurrence food atteint-elle des sommets inégalés et à quand la disparition du job de caissière?  Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food!

PepsiCo : hausse du chiffre d’affaires, plongeon du bénéfice

15/02/2018

Malgré un 4ème trimestre atone, durant lequel les snacks ont compensé les ventes en déclin de sodas, PepsiCo est néanmoins parvenu a clôturé 2017 avec une légère croissance du chiffre d’affaires. Par contre le bénéfice net a fondu.

Nestlé : croissance décevante en 2017

15/02/2018

Avec une croissance minime de 0,4% en 2017, le géant agroalimentaire suisse Nestlé a déçu les attentes des analystes.

« Trois remodelages en quatre ans ! »

15/02/2018

Si quelqu’un s’y connaît en matière de restyling et de remodelage de supermarchés, c’est bien Frederic Van Landeghem. Nous avons demandé à ce spécialiste en la matière d’éclairer notre lanterne.

« Aldi envisage une réunification Nord et Süd »

15/02/2018

Le discounter allemand Aldi envisage de réunir à nouveau sous le même toit les branches Aldi Nord et Aldi Süd, qui pour l’instant opèrent séparément. C’est ce que révèle un rapport que l’hebdomadaire Manager Magazin a pu consulter.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Back to top