Alpro se développe à toute allure et recherche 120 collaborateurs

Le producteur belge de ‘produits laitiers végétaux’ Alpro prospère. L’entreprise aux mains de la société française Danone est dès lors à la recherche d’un grand nombre de nouveaux collaborateurs.

 
Un doublement en cinq ans

Alpro est à la recherche de 120 collaborateurs. A nouveau, puisque « nous avons déjà engagé 120 personnes au cours des 12 derniers mois », précise le PDG Sven Lamote lors d’un entretien avec le journal De Tijd. L’usine de Wevelgem (qui emploie déjà 780 personnes, soit près de deux fois plus qu’en 2013) compte actuellement 100 postes vacants, principalement des emplois d’ouvriers et de techniciens. Le siège social, situé à Gand et qui emploie déjà 158 personnes, recherche encore une vingtaine de collaborateurs.


Les recrutements sont nécessaires pour faire face à la croissance. Alpro est déjà présent dans 54 pays et a vu son chiffre d’affaires croître de plus de 10% au troisième trimestre. « Nous disposons d’un énorme assortiment sur nos principaux marchés qui sont la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Nous voulons étendre cette gamme à d’autres marchés », déclare le PDG d’Alpro. « Nous pouvons le faire plus rapidement grâce à Danone, dans les deux ou trois prochaines années. »


Ces dernières années, Alpro a investi 350 millions d’euros dans ses trois usines situées à Wevelgem, au Royaume-Uni en France. Plus de la moitié de cette somme a été allouée au site situé dans le sud-ouest de la Flandre.