Alpro veut réduire le sucre et utiliser plus de soja local

Alpro veut réduire le sucre et utiliser plus de soja local

Dans son nouveau rapport de développement durable, le fabricant alimentaire Alpro dit vouloir réduire le sucre et les acides gras saturés dans ses produits. Il souhaite également utiliser autant que possible du soja issu d’une culture locale.

Introduire la culture du soja en Belgique

« En tant qu'entreprise, nous avons à cœur de commercialiser des produits qui plaisent à un grand nombre de consommateurs tout en étant naturellement bons pour la société. Nous nous rendons bien compte que le volume de matières premières et de ressources naturelles de notre planète n'est pas illimité. Ce rapport montre les choix durables que nous faisons sciemment jour après jour, mais aussi comment ces choix contribuent activement à la réalisation des objectifs de l'ONU Développement durable», explique Bernard Deryckere, CEO d'Alpro.


Alpro est d’ailleurs la première entreprise belge à appliquer le concept 'One Planet Thinking' à toutes ses boissons à base de soja et d’amandes. Ce concept a été développé par Eneco, Ecofys et WWF et associe les incidences environnementales d'une entreprise ou d’un produit au seuil de saturation de notre planète.


Alpro entend également lutter contre l’obésité, en utilisant moins de sucre et d’acides gras saturés. Depuis 2008 le fabricant a déjà réduit de 12% la quantité de sucre dans sa gamme. L’objectif est de poursuivre cette diminution de 12,5% supplémentaires d’ici 2018.


Et enfin Alpro cherche à développer une variété de soja qui pourrait être cultivée en grand volume dans notre climat. « Afin de maximiser la récolte, nous testons les semailles, les bonnes variétés, la distance de semis idéale, la fertilisation, sans oublier la protection de la culture de soja en tant que culture de rotation. »

 

Tags: