Amazon Go affiche une productivité "exceptionnellement élevée"

Shutterstock.com

Selon certains analystes américains, les premiers points de vente d'Amazon Go réaliseraient d'excellentes performances en termes de chiffre d'affaires par m² et de rotations de stocks. Le géant Amazon détient-il une réelle machine à sous?


Flux maximal de clients

Avec un chiffre d'affaires annuel de 25.790 euros par m² les magasins Amazon Go surpassent les performances de n'importe quel autre retailer, à l'exception d'Apple et de quelques commerces spécialisés. C'est ce qu'affirment les analystes de Brick Meets Click, qui ont passé plusieurs jours dans le premier point de vente du concept de proximité sans caisse d'Amazon à Seattle. Ce magasin d'à peine 180 m² générerait une cinquantaine de rotations de stocks par an, soit quatre à cinq fois plus que la moyenne dans le retail.

 

La formule maximalise le flux de clients, d'où l'utilisation plus efficace de l'inventaire et de la surface, indique le rapport. De plus, ces chiffres pourraient encore augmenter considérablement à mesure que l'enseigne gagnera en notoriété et qu'Amazon affinera le concept.

 

Un autre consultant en marketing, inMarket, a analysé durant deux mois le comportement des clients dans cinq points de vente d'Amazon Go à Seattle et Chicago. Il en ressort, comme attendu, que les heures de pointe se situent au moment du lunch (entre 12 et 14h) et entre 8 et 9h du matin durant les jours de semaine. Mercredi est la journée la plus chargée. Contrairement aux supermarchés classiques, les magasins Amazon Go attirent moins de monde durant les weekends, raison pour laquelle le retailer a décidé de ne pas ouvrir tous les magasins pendant le weekend.

 

Plutôt un restaurant qu'un supermarché

Selon les experts en marketing, ce concept ne constitue donc pas une réelle concurrence pour le supermarché traditionnel : cette formule relève plutôt du 'fast casual', du restaurant et du magasin de proximité. Les clients semblent relativement fidèles : 44% d'entre eux se sont rendus au magasin plus d'une fois durant la période analysée. En moyenne les clients se sont attardés 27 minutes par visite : une durée  particulièrement longue, sachant qu'il s'agit d'un magasin très compact où les shoppers n'ont pas à faire la file aux caisses, mais qui s'explique probablement par le fait que les clients prennent le temps de découvir l'offre et le fait qu'ils puissent consommer sur place des produits prêts à l'emploi dans un espace prévu à cet effet avec des places assises.

 

Actuellement Amazon Go compte six points de vente : quatre à Seattle, un à Chicago et depuis la semaine dernière un à San Francisco. D'autres ouvertures sont prévues à court terme à Chicago, San Francisco et New York. En outre Amazon Go recherche activement des lieux d'implantation en Grande-Bretagne. Selon Bloomberg, le retailer vise la barre des dix magasins d'ici la fin de cette année, cinquante l'an prochain et 3.000 d'ici 2021.