Amazon Go se meurt-il lentement ?

Sterft Amazon Go een stille dood?

Le lancement des premiers points de vente Amazon Go a provoqué beaucoup d’agitation dans le monde du commerce de détail et a également suscité de nombreuses attentes. Depuis, tout est devenu très calme autour de ces supérettes sans caisses.

 

Retard dans l’agenda :

Amazon prévoyait à l’origine d’ouvrir 56 points de vente Go d’ici la fin de cette année et 156 d’ici la fin 2020. Mais à ce jour, seuls 15 magasins sans caisses ont ouvert leurs portes, tous dans les grandes zones urbaines, écrit RetailWire. 

 

Le retard dans le développement des magasins peut s’expliquer par divers facteurs, notamment les coûts de mise en œuvre, les problèmes de mise à l’échelle de la technologie permettant de traiter davantage de clients ou encore les préoccupations concernant le faible taux d’acceptation du concept par les clients en dehors des centres-villes. Trouver des locaux adaptés à ce type de supermarché représente également un véritable défi : les plafonds doivent être suffisamment hauts pour permettre l’installation des caméras et des capteurs indispensables au bon fonctionnement du magasin.

 

Alternatives

Amazon a également évolué entre temps. En 2017, le géant du commerce en ligne a acquis la chaîne de supermarchés Whole Foods et l’a intégré petit à petit dans son univers. Tous s’attendaient à ce qu’Amazon les équipe également de sa technologie Just Walk Out. Mais en attendant, l’entreprise est déjà en train de tester un nouveau système de paiement biométrique ce qui pourrait indiquer qu’elle ne croit plus réellement en la technologie d’Amazon Go.


Le rythme auquel Amazon ouvre de nouveaux magasins Whole Foods prouve ainsi que le modèle de distribution traditionnel n’est pas encore dépassé.