Amazon lorgne les distributeurs européens

Amazon lorgne les distributeurs européens

Amazon lorgne les distributeurs européens
Shutterstock

Après la reprise de la chaîne de supermarchés Whole Foods aux Etats-Unis, Amazon tente à présent d'approcher le marché européen. Le géant américain aurait déjà eu des contacts avec des distributeurs français et britanniques.

Pas de réponses positives

Selon le journal français Le Monde, Amazon aurait déjà approché Casino, Intermarché et Système U en France, ainsi que Morrisons au Royaume-Uni en vue d’une reprise ou d’un partenariat.


Mais jusqu’à présent les tentatives d’Amazon se sont avérées vaines. « Ils ont démarché tout le monde, mais n’ont pas reçu de retours positifs », confie un distributeur au journal français. « Amazon veut se rapprocher d’une enseigne de distribution pour profiter de sa capacité d’achat, qu’ils n’ont pas pour le moment, et pour la connaissance du client que l’on a avec nos magasins. On voit bien l’intérêt pour Amazon, mais le nôtre est moins évident. Amazon n’est pas notre ami : au final leur but est de nous manger. Nous n’allons pas leur ouvrir la porte et leur donner le menu. »


Au Royaume-Uni Amazon semble vouloir s’y prendre différemment en ouvrant ses propres magasins à Londres. En France le géant américain s’apprête à construire près de Paris son sixième et plus grand centre de distribution de l’Hexagone. Récemment encore une rumeur a circulé selon laquelle  Amazon aurait jeté son dévolu sur Carrefour, mais il n’est pas certain qu’il y ait eu des contacts en ce sens.


Une chose est sûre, depuis la reprise de Whole Foods par Amazon le secteur food montre des signes de nervosité. Même un tweet anonyme sans aucun fondement peut avoir un écho mondial et bouleverser les cours boursiers, comme ce fut le cas hier encore, suite à une ‘rumeur’ concernant la reprise de Kroger par Ahold Delhaize.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Back to top