Amazon lorgne les distributeurs européens

Amazon lorgne les distributeurs européens

Après la reprise de la chaîne de supermarchés Whole Foods aux Etats-Unis, Amazon tente à présent d'approcher le marché européen. Le géant américain aurait déjà eu des contacts avec des distributeurs français et britanniques.

Pas de réponses positives

Selon le journal français Le Monde, Amazon aurait déjà approché Casino, Intermarché et Système U en France, ainsi que Morrisons au Royaume-Uni en vue d’une reprise ou d’un partenariat.


Mais jusqu’à présent les tentatives d’Amazon se sont avérées vaines. « Ils ont démarché tout le monde, mais n’ont pas reçu de retours positifs », confie un distributeur au journal français. « Amazon veut se rapprocher d’une enseigne de distribution pour profiter de sa capacité d’achat, qu’ils n’ont pas pour le moment, et pour la connaissance du client que l’on a avec nos magasins. On voit bien l’intérêt pour Amazon, mais le nôtre est moins évident. Amazon n’est pas notre ami : au final leur but est de nous manger. Nous n’allons pas leur ouvrir la porte et leur donner le menu. »


Au Royaume-Uni Amazon semble vouloir s’y prendre différemment en ouvrant ses propres magasins à Londres. En France le géant américain s’apprête à construire près de Paris son sixième et plus grand centre de distribution de l’Hexagone. Récemment encore une rumeur a circulé selon laquelle  Amazon aurait jeté son dévolu sur Carrefour, mais il n’est pas certain qu’il y ait eu des contacts en ce sens.


Une chose est sûre, depuis la reprise de Whole Foods par Amazon le secteur food montre des signes de nervosité. Même un tweet anonyme sans aucun fondement peut avoir un écho mondial et bouleverser les cours boursiers, comme ce fut le cas hier encore, suite à une ‘rumeur’ concernant la reprise de Kroger par Ahold Delhaize.