Amazon s’attaque à Deliveroo

Amazon neemt een belang van honderden miljoenen dollar in maaltijdkoerier Deliveroo.

Une grande partie de Deliveroo tombe aux mains d’Amazon. Le géant en ligne aurait investi des centaines de millions dans le service de livraison de repas. Au total, Deliveroo souhaiterait lever 575 millions de dollars (près de 500 millions d'euros).

 

Pour contourner Uber ?

Deliveroo souhaite utiliser ce financement neuf pour recruter de nouveaux employés IT, pour poursuivre son expansion et pour développer de nouveaux produits. Il semble que la majeure partie de cet argent ait déjà été trouvée chez Amazon. La société de Jeff Bezos prend une participation de plusieurs centaines de millions dans la société de livraison de repas, bien que le montant exact investi par le géant en ligne n’ait pas été dévoilé.

 

Amazon prend la tête du nouveau tour de table, qui a débuté après l’échec de la tentative d’acquisition de Deliveroo par son concurrent Uber l’année dernière. Les pourparlers en vue d’une prise de contrôle se seraient avérés infructueux car Uber (la société à l’origine du rival Uber Eats) semble avoir eu une estimation très différente de la valeur marchande de Deliveroo.

 

Amazon Restaurants abandonne

Amazon dispose également d'un service similaire appelé Amazon Restaurants qui, dans certaines villes américaines, livre également des repas de restaurant aux membres d'Amazon Prime dans l'heure. Ce service est limité aux États-Unis pour l’instant, après l’important échec d’un essai mené au Royaume-Uni.

 

« Nous sommes impressionnés par l'approche de Deliveroo », reconnaît Doug Gurr, dirigeant d'Amazon au Royaume-Uni. « Amazon est un exemple pour moi personnellement ainsi que pour l'entreprise, et nous sommes impatients de travailler avec une organisation aussi passionnée par les clients », selon Will Shu, fondateur de Deliveroo : «  C'est une excellente nouvelle pour le secteur de la technologie et de la restauration, et cela nous aidera à créer des emplois dans tous les pays où nous sommes présents ».