Après Carrefour, c’est au tour de Delhaize de lancer un ‘bar à sushis’ | RetailDetail

Après Carrefour, c’est au tour de Delhaize de lancer un ‘bar à sushis’

Après  Carrefour, c’est au tour de Delhaize de lancer un ‘bar à sushis’

Depuis le 25 avril le supermarché Delhaize de Waterloo propose à ses clients des sushis, préparés sur place par des maîtres sushis professionnels. Avec ce ’projet pilote’, Delhaize suit l’exemple de son rival Carrefour, qui au niveau de ces spécialités orientales a déjà une sérieuse longueur d’avance dans notre pays.

Projet pilote pour Delhaize …

Grande primeur : le supermarché Delhaize de Waterloo vient d’inaugurer un tout nouveau stand à sushis,  où des « sushimasters » préparent quotidiennement, sous les yeux des clients une grande variété de sushis ultra-frais. L’assortiment comprend une cinquantaine de références, complété par d’autres snacks et boissons  japonais.


« Contrairement à la plupart des sushis », précise Delhaize, il s’agit de sushis à base de poisson  100% durable : « Depuis décembre 2012, tout le poisson frais, donc également celui utilisé pour préparer les sushis, provient de pêche ou d’élevage durable. » Cette initiative, lancée par Delhaize il y a cinq ans et pour laquelle l’enseigne s’est vu décerner un prix dernièrement, est soutenue par le WWF. « Ainsi les sushis du Delhaize ne contiennent pas de thon rouge, mais du thon jaune,  une espèce non menacée et issue d’une pêche durable. »


« Le stand à sushis est un projet pilote, développé  en collaboration avec Sushi Gourmet. Le concept pourrait être déployé vers d’autres supermarchés Delhaize dans les mois prochains », précise l’enseigne.


… déjà 14 bars à sushis chez Carrefour

Alors que Delhaize tâte encore prudemment le marché, son concurrent Carrefour a pleinement adopté le concept. A la mi-avril, le distributeur a ouvert son quatorzième bar à sushis, dans l’hypermarché de Turnhout.


Et avec succès, semble-t-il : « L’un des départements qui connaît un franc succès dans les hypermarchés rénovés, est le bar à sushis, qui propose des sushis, makis et sashimis frais », commente Vera Vermeeren de Carrefour. « Les amateurs de ces petits délices pauvres en calories peuvent composer eux-mêmes leur plateau et l’emporter immédiatement chez eux. Des maîtres sushis professionnels, formés par une école japonaise spécialisée, préparent ces spécialités orientales sur place, tout au long de la journée, sous les yeux des clients. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un éléphant à la caisse

16/02/2018

Comment l’industrie alimentaire espagnole se montre-t-elle sous son meilleur jour, pourquoi la concurrence food atteint-elle des sommets inégalés et à quand la disparition du job de caissière?  Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food!

PepsiCo : hausse du chiffre d’affaires, plongeon du bénéfice

15/02/2018

Malgré un 4ème trimestre atone, durant lequel les snacks ont compensé les ventes en déclin de sodas, PepsiCo est néanmoins parvenu a clôturé 2017 avec une légère croissance du chiffre d’affaires. Par contre le bénéfice net a fondu.

Nestlé : croissance décevante en 2017

15/02/2018

Avec une croissance minime de 0,4% en 2017, le géant agroalimentaire suisse Nestlé a déçu les attentes des analystes.

« Trois remodelages en quatre ans ! »

15/02/2018

Si quelqu’un s’y connaît en matière de restyling et de remodelage de supermarchés, c’est bien Frederic Van Landeghem. Nous avons demandé à ce spécialiste en la matière d’éclairer notre lanterne.

« Aldi envisage une réunification Nord et Süd »

15/02/2018

Le discounter allemand Aldi envisage de réunir à nouveau sous le même toit les branches Aldi Nord et Aldi Süd, qui pour l’instant opèrent séparément. C’est ce que révèle un rapport que l’hebdomadaire Manager Magazin a pu consulter.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Back to top