Après Carrefour, c’est au tour de Delhaize de lancer un ‘bar à sushis’ | RetailDetail

Après Carrefour, c’est au tour de Delhaize de lancer un ‘bar à sushis’

Après  Carrefour, c’est au tour de Delhaize de lancer un ‘bar à sushis’

Depuis le 25 avril le supermarché Delhaize de Waterloo propose à ses clients des sushis, préparés sur place par des maîtres sushis professionnels. Avec ce ’projet pilote’, Delhaize suit l’exemple de son rival Carrefour, qui au niveau de ces spécialités orientales a déjà une sérieuse longueur d’avance dans notre pays.

Projet pilote pour Delhaize …

Grande primeur : le supermarché Delhaize de Waterloo vient d’inaugurer un tout nouveau stand à sushis,  où des « sushimasters » préparent quotidiennement, sous les yeux des clients une grande variété de sushis ultra-frais. L’assortiment comprend une cinquantaine de références, complété par d’autres snacks et boissons  japonais.


« Contrairement à la plupart des sushis », précise Delhaize, il s’agit de sushis à base de poisson  100% durable : « Depuis décembre 2012, tout le poisson frais, donc également celui utilisé pour préparer les sushis, provient de pêche ou d’élevage durable. » Cette initiative, lancée par Delhaize il y a cinq ans et pour laquelle l’enseigne s’est vu décerner un prix dernièrement, est soutenue par le WWF. « Ainsi les sushis du Delhaize ne contiennent pas de thon rouge, mais du thon jaune,  une espèce non menacée et issue d’une pêche durable. »


« Le stand à sushis est un projet pilote, développé  en collaboration avec Sushi Gourmet. Le concept pourrait être déployé vers d’autres supermarchés Delhaize dans les mois prochains », précise l’enseigne.


… déjà 14 bars à sushis chez Carrefour

Alors que Delhaize tâte encore prudemment le marché, son concurrent Carrefour a pleinement adopté le concept. A la mi-avril, le distributeur a ouvert son quatorzième bar à sushis, dans l’hypermarché de Turnhout.


Et avec succès, semble-t-il : « L’un des départements qui connaît un franc succès dans les hypermarchés rénovés, est le bar à sushis, qui propose des sushis, makis et sashimis frais », commente Vera Vermeeren de Carrefour. « Les amateurs de ces petits délices pauvres en calories peuvent composer eux-mêmes leur plateau et l’emporter immédiatement chez eux. Des maîtres sushis professionnels, formés par une école japonaise spécialisée, préparent ces spécialités orientales sur place, tout au long de la journée, sous les yeux des clients. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.