Après l’Italie, Auchan quitte aussi le Vietnam

De Franse retailgroep Auchan verkoopt zijn 18 supermarkten in Vietnam

Après l’abandon de ses activités en Italie, le groupe Auchan se retire également du Vietnam. Le distributeur français y cède ses 18 points de vente dans le cadre d’une vaste restructuration en vue de combler sa lourde perte.

« Nous n’avons pas trouvé le modèle adapté au Vietnam »

En mars dernier le PDG d’Auchan, Edgard Bonte, avait déjà laissé entendre que le groupe de distribution français était en grave difficulté en Italie et au Vietnam. A présent le PDG vient d’annoncer l’abandon des deux marchés. La quasi-totalité des activités italiennes sera cédée au groupe coopératif italien de distribution Conad, tandis que les magasins au Vietnam ont eux aussi été  mis en vente.


Auchan était implanté au Vietnam depuis 2015 seulement et était la seule chaîne de supermarchés occidentale encore présente dans le pays depuis le retrait de son rival français Casino en 2016. « Nous n’avons pas trouvé le modèle économique adapté pour le marché vietnamien », explique le retailer.


Déjà des candidats-repreneurs

En octobre dernier le retailer avait pourtant fait part de son intention d’y ouvrir près de 300 magasins supplémentaires dans les quatre années à venir. Aujourd’hui le groupe français y compte à peine 18 magasins, qui ont réalisé un chiffre d’affaires d’environ 45 millions d’euros en 2018. Des candidats-repreneurs se seraient déjà manifestés, indique un porte-parole à Reuters.


Auchan procède à une vaste restructuration afin de renouer avec la rentabilité. Précédemment le groupe français a déjà mis  en vente 21 hypermarchés sur son marché domestique et un plan d’économies très strict est prévu pour le reste de 2019. L’an dernier le retailer a clôturé son exercice comptable avec une perte nette de 997 millions d’euros.