Après les semailles, voici venu le temps de la récolte pour Aldi Nord

Après les semailles, voici venu le temps de la récolte pour Aldi Nord

Aldi Nord affiche d’excellentes performances, tant en Allemagne qu’en Europe. Aujourd’hui le discounter récolte les fruits de la modernisation d’une grande partie de son réseau de magasins européens. En effet les résultats des nouvelles implantations et des points de vente rénovés dépassent les attentes.

C’est pourquoi Aldi souhaite remplacer les petits points de vente plus anciens par de nouveaux magasins plus grands : le discounter vise une dimension standard d’environ 1200 m² pour toutes ses filiales modernes en Europe.


Une croissance à deux chiffres

C’est qu’a annoncé le journal allemand Lebensmittel Zeitung, sur base de contacts internes avec le discounter. Sur son marché intérieur allemand, par rapport à l’année dernière, Aldi Nord réalise une croissance à deux chiffres de ses ventes dans plus de dix régions sur 35 ; et ce malgré la fermeture de 70 petits magasins plus anciens en Allemagne.


Au niveau européen, Aldi a rénové environ 4.300 magasins sur les quelque 5.000. Vu la réussite de la modernisation de ses magasins, le discounter poursuivra la politique qu’elle mène avec succès en Allemagne : à savoir la fermeture de petits magasins manquant de potentiel pour les remplacer par des points de vente plus grands et plus modernes.


Modernité et grand format

Selon les sources de LZ, plus de 500 magasins devraient être remplacés à courte terme. L’objectif étant de créer un standard européen des filiales Aldi, avec pour format idéal quelque 1200 m².


Toutefois cette superficie est très convoitée par d’autres chaînes de supermarchés dans de nombreux pays. Grâce à cette opération de modernisation, Aldi Nord espère gagner l’appui de certaines instances locales jusque-là opposées au discounter. « L’obtention d’un permis de bâtir reste un frein », écrit LZ, citant une source anonyme chez Aldi Nord.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: