Après les semailles, voici venu le temps de la récolte pour Aldi Nord

Après les semailles, voici venu le temps de la récolte pour Aldi Nord

Aldi Nord affiche d’excellentes performances, tant en Allemagne qu’en Europe. Aujourd’hui le discounter récolte les fruits de la modernisation d’une grande partie de son réseau de magasins européens. En effet les résultats des nouvelles implantations et des points de vente rénovés dépassent les attentes.

C’est pourquoi Aldi souhaite remplacer les petits points de vente plus anciens par de nouveaux magasins plus grands : le discounter vise une dimension standard d’environ 1200 m² pour toutes ses filiales modernes en Europe.


Une croissance à deux chiffres

C’est qu’a annoncé le journal allemand Lebensmittel Zeitung, sur base de contacts internes avec le discounter. Sur son marché intérieur allemand, par rapport à l’année dernière, Aldi Nord réalise une croissance à deux chiffres de ses ventes dans plus de dix régions sur 35 ; et ce malgré la fermeture de 70 petits magasins plus anciens en Allemagne.


Au niveau européen, Aldi a rénové environ 4.300 magasins sur les quelque 5.000. Vu la réussite de la modernisation de ses magasins, le discounter poursuivra la politique qu’elle mène avec succès en Allemagne : à savoir la fermeture de petits magasins manquant de potentiel pour les remplacer par des points de vente plus grands et plus modernes.


Modernité et grand format

Selon les sources de LZ, plus de 500 magasins devraient être remplacés à courte terme. L’objectif étant de créer un standard européen des filiales Aldi, avec pour format idéal quelque 1200 m².


Toutefois cette superficie est très convoitée par d’autres chaînes de supermarchés dans de nombreux pays. Grâce à cette opération de modernisation, Aldi Nord espère gagner l’appui de certaines instances locales jusque-là opposées au discounter. « L’obtention d’un permis de bâtir reste un frein », écrit LZ, citant une source anonyme chez Aldi Nord.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

Back to top