Bénéfice en baisse chez Carrefour

Bénéfice en baisse chez Carrefour

Bénéfice en baisse chez Carrefour
Shutterstock

Les résultats du premier semestre 2017, que vient de publier le groupe de grande distribution français Carrefour, se sont avérés décevants. Et le deuxième semestre s’annonce difficile également, affirme le nouveau management.

Marges en baisse

Le chiffre d’affaires des deux premiers trimestres avait déjà été communiqué auparavant. Au total le groupe français a réalisé un chiffre d’affaires de 38,5 milliards d’euros au premier semestre, soit une hausse de 6,2%. Sur base comparable il est question d’une croissance de 2,1%.


Par contre au niveau du bénéfice les chiffres sont moins réjouissants. Le résultat opérationnel courant du groupe a chuté de 12,1% à 621 millions d’euros. La marge opérationnelle a reculé et se limite à 1,6%, notamment suite au marché fortement concurrentiel et promotionnel en France et suite à l’augmentation des pertes en Argentine où l’économie continue de peiner. Les autres pays européens affichent également des marges opérationnelles en légère baisse, notamment en raison de l’impact de l’intégration des magasins Eroski en Espagne et Billa en Roumanie.


Pas d’amélioration en vue

Carrefour ne publie pas de chiffres précis concernant le bénéfice de chaque pays : concernant la Belgique, le groupe indique uniquement que le chiffre d’affaires au premier semestre a progressé de 0,1% à 2,1 milliards d’euros, suite à un faible premier trimestre et un bon deuxième trimestre.


Pour l’instant Carrefour ne s’attend pas à une amélioration significative. Sur l’ensemble de l’année le groupe prévoit une croissance du chiffre d’affaires se situant entre 2 et 4%, alors qu’auparavant il tablait sur une croissance comprise entre 3 et 5%. Les circonstances restent difficiles dans certains pays et les résultats annuels devraient donc se situer sur la même ligne que les résultats semestriels. Carrefour dit vouloir renforcer sa discipline financière et légèrement réduire ses investissements. « Le nouveau management est pleinement focalisé sur l’amélioration des performances du groupe et sur son adaptation aux évolutions rapides et profondes en cours dans le secteur », lit-on dans le communiqué de presse.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.