Baisse des ventes de bière chez AB InBev

Baisse des ventes de bière chez AB InBev
Shutterstock.com

AB InBev a vendu moins de bière au cours du dernier trimestre qu’à la même période l’an dernier. C’est en Asie et en Amérique du Nord que les ventes se sont révélées les plus décevantes.

Étonnant

AB InBev a vu ses volumes totaux diminuer de 0,5 % au troisième trimestre. Les volumes non-bières affichent par contre une hausse de 4,0 % mais ils ne représentent qu’un peu plus d’un dixième des volumes totaux. Les analystes ne s’attendaient pas à cette baisse, certainement pas après le bon deuxième trimestre réalisé par le brasseur de bière, puisqu’alors, les volumes avaient encore augmenté de 2,1 %.

 

En Asie, les ventes ont diminué de 6,5 % et en Amérique du Nord de 3,3 %. Ces mauvais résultats n’ont pas été entièrement compensés par la solide croissance des marchés en Amérique centrale (en particulier au Mexique), où le géant de la bière a vu ses volumes augmenter de 4,7 %.

 

Pessimisme

Le chiffre d’affaires total D’AB InBev a augmenté de 2,7 % et s’élève donc à 13,17 milliards de dollars (11,8 milliards d’euros). Le résultat brut d’exploitation (EBITDA) a lui légèrement diminué (-0,02 %) pour atteindre les 5,29 milliards d’euros ou 4,7 milliards d’euros, et selon la société elle-même, cela est dû à la hausse des prix des matières premières et à de hauts coûts marketing.

 

Le CEO, Carlos Brito, craint que cette tendance négative ne se poursuive pour le reste de l’année, « nous prévoyons à présent une croissance modérée de l’EBITDA à l’EX19 ». Alors que, selon le journal De Tijd, lors de la présentation des chiffres semestriels, il prévoyait encore une « forte croissance ».