Barry Callebaut se lance dans l’impression de chocolat en 3D

Barry Callebaut se lance dans l’impression de chocolat en 3D

Barry Callebaut annonce l’ouverture du premier studio d’impression 3D au monde afin de « créer des dégustations en chocolat uniques ». Avec cette innovation, l’entreprise répond au désir d’expériences « instagrammables » des consommateurs.

 

Conceptions uniques

Barry Callebaut lance ce service innovant par le biais de sa marque de décoration Mona Lisa. La marque est donc la première à proposer du chocolat personnalisé imprimé en 3D à grande échelle. Les chefs pourront désormais élaborer leurs propres créations uniques et les reproduire rapidement et à un coût abordable, quelle que soit la complexité du modèle. Les créations peuvent être utilisées pour les desserts, la confiserie, les boissons chaudes et les pâtisseries. Ce nouveau service est donc surtout destiné aux chefs et aux hôtels, chaînes de cafés et autres établissements de restauration.

 

« L’innovation est un pilier important de la stratégie éprouvée de “croissance intelligente” de Barry Callebaut.  Je suis très heureux que le Studio 3D de Mona Lisa offre aux chefs les moyens  de créer, à grande échelle, des dégustations en chocolat uniques pour les consommateurs.. Cette technologie fait de Mona Lisa un précurseur au sein du secteur et renforce la position de leader mondial de Barry Callebaut dans le domaine des décorations alimentaires », a déclaré Pablo Perversi, responsable de l’innovation chez Barry Callebaut.

 

Selon le chocolatier, les (jeunes) consommateurs veulent vivre de nouvelles expériences gustatives et visuelles. Callebaut affirme encore que sept clients sur dix désirent tester de nouvelles créations en chocolat et qu’ils sont une majorité à vouloir également les partager sur les médias sociaux. « L’impression 3D répond donc à leurs désirs en repoussant les limites des possibilités esthétiques », peut-on encore lire dans le communiqué de presse.