Beckers « particulièrement satisfait » du troisième trimestre de Delhaize | RetailDetail

Beckers « particulièrement satisfait » du troisième trimestre de Delhaize

Beckers « particulièrement satisfait » du troisième trimestre de Delhaize

DelhaizeLe groupe Delhaize a réalisé durant le troisième trimestre un chiffre d’affaires de 5,328 milliards d’euros et un bénéfice net de 133 millions d’euros. Le distributeur belge surpasse ainsi les prévisions des analystes.

 

A taux de change identiques, le groupe affiche une croissance de ses revenus de 6,6%. A taux de change réels, les revenus trimestriels ont augmenté seulement de 0,4% en raison de l’affaiblissement du dollar américain par rapport à l’euro.

 

La Belgique fait du sur place

En Belgique, Delhaize enregistre une croissance de son chiffre d’affaires de 0,2% à 1,198 milliards  d’euros et ce grâce à l’ouverture de nouveaux magasins, car sur base comparable le chiffre d’affaires a baissé de 0,4%. Différents facteurs sont responsables de ces chiffres : l‘été pourri, la crise qui incite les consommateurs à acheter des produits moins chers, l’augmentation des prix du carburant et la hausse des frais de personnel.

 

7 millions d’euros de perte suite à l’ouragan Irene

Aux Etats-Unis les reveDelhaize-Beckersnus ont augmenté de 3,5%. Sur base comparable, le chiffre d’affaires américain a augmenté (de 1,9%)  pour le cinquième trimestre consécutif. Ces chiffres sont dus principalement au succès de la filiale discount Bottom Dollar Food et à une inflation plus élevée. Toutefois les résultats ont subi une influence négative suite à l’ouragan Irene : Food Lion a été contraint cet été de fermer temporairement 350 magasins. La perte de produits et autres charges liées aux intempéries ont occasionné une perte d’un montant de 7 millions d’euros.

 

Par ailleurs dans le cadre du New Game Plan, Delhaize confirme que d’ici 2012  il aura entièrement renouvelé 800 magasins Food Lion aux Etats-Unis. « Les excellents résultats dans les magasins Food Lion repositionnés ont continué, surpassent le restant du réseau et nous montrent que nous actionnons les bons leviers »,  explique Pierre Olivier Beckers, n°1 du groupe Delhaize. « Par contre, l'environnement économique, en particulier dans le Sud-Est des Etats-Unis, a continué à peser sur le moral et le comportement des consommateurs. »

 

 « Particulièrement satisfait de l’Europe du Sud-Est »

Dans le Sud-Est de l’Europe et en Asie les revenus ont augmenté de 49,0% (à taux de change identiques), principalement grâce à la reprise du groupe de distribution serbe Delta Maxi (fin juillet), la croissance d’Alfa Beta en Grèce, les fortes performances de la filiale roumaine Mega Image et l’ouverture de nouveaux magasins. « Nous sommes particulièrement satisfaits des résultats de nos activités dans le Sud-Est de l’Europe dans un climat pourtant difficile », conclut Beckers en ajoutant toutefois que « la répercussion sur les prix de vente de l’inflation plus élevée est de plus en plus difficile ». Becker estime que ceci continuera à avoir un impact sur le restant de l’année.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

DelhaizeLe groupe Delhaize a réalisé durant le troisième trimestre un chiffre d’affaires de 5,328 milliards d’euros et un bénéfice net de 133 millions d’euros. Le distributeur belge surpasse ainsi les prévisions des analystes.

 

A taux de change identiques, le groupe affiche une croissance de ses revenus de 6,6%. A taux de change réels, les revenus trimestriels ont augmenté seulement de 0,4% en raison de l’affaiblissement du dollar américain par rapport à l’euro.

 

La Belgique fait du sur place

En Belgique, Delhaize enregistre une croissance de son chiffre d’affaires de 0,2% à 1,198 milliards  d’euros et ce grâce à l’ouverture de nouveaux magasins, car sur base comparable le chiffre d’affaires a baissé de 0,4%. Différents facteurs sont responsables de ces chiffres : l‘été pourri, la crise qui incite les consommateurs à acheter des produits moins chers, l’augmentation des prix du carburant et la hausse des frais de personnel.

 

7 millions d’euros de perte suite à l’ouragan Irene

Aux Etats-Unis les reveDelhaize-Beckersnus ont augmenté de 3,5%. Sur base comparable, le chiffre d’affaires américain a augmenté (de 1,9%)  pour le cinquième trimestre consécutif. Ces chiffres sont dus principalement au succès de la filiale discount Bottom Dollar Food et à une inflation plus élevée. Toutefois les résultats ont subi une influence négative suite à l’ouragan Irene : Food Lion a été contraint cet été de fermer temporairement 350 magasins. La perte de produits et autres charges liées aux intempéries ont occasionné une perte d’un montant de 7 millions d’euros.

 

Par ailleurs dans le cadre du New Game Plan, Delhaize confirme que d’ici 2012  il aura entièrement renouvelé 800 magasins Food Lion aux Etats-Unis. « Les excellents résultats dans les magasins Food Lion repositionnés ont continué, surpassent le restant du réseau et nous montrent que nous actionnons les bons leviers »,  explique Pierre Olivier Beckers, n°1 du groupe Delhaize. « Par contre, l'environnement économique, en particulier dans le Sud-Est des Etats-Unis, a continué à peser sur le moral et le comportement des consommateurs. »

 

 « Particulièrement satisfait de l’Europe du Sud-Est »

Dans le Sud-Est de l’Europe et en Asie les revenus ont augmenté de 49,0% (à taux de change identiques), principalement grâce à la reprise du groupe de distribution serbe Delta Maxi (fin juillet), la croissance d’Alfa Beta en Grèce, les fortes performances de la filiale roumaine Mega Image et l’ouverture de nouveaux magasins. « Nous sommes particulièrement satisfaits des résultats de nos activités dans le Sud-Est de l’Europe dans un climat pourtant difficile », conclut Beckers en ajoutant toutefois que « la répercussion sur les prix de vente de l’inflation plus élevée est de plus en plus difficile ». Becker estime que ceci continuera à avoir un impact sur le restant de l’année.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.

Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.