Bientôt de la viande de poulet cultivée en laboratoire en Europe ?

Bientôt de la viande de poulet cultivée en laboratoire en Europe ?

Bientôt de la viande de poulet cultivée en laboratoire en Europe ?

Le producteur de volaille allemand PHW s’est associé à la start-up israélienne SuperMeat, spécialisée dans la viande cultivée en laboratoire. Les deux entreprises ont l’intention d’introduire rapidement la viande de labo en Europe et ailleurs.

Objectif : introduire de la viande poulet cultivée en labo sur le marché

PHW, l’un des plus grands producteurs de volaille en Europe, a conclu un partenariat stratégique avec SuperMeat, une start-up spécialisée dans la culture de viande en laboratoire. La start-up produit de la viande de poulet à partir de quelques cellules prélevées sur une poule. Selon SuperMeat, une seule biopsie suffirait à produire de la viande de volaille en quantité infinie.


Un projet intéressant, estime PHW, car cette viande conviendrait également aux végétariens et répondrait à la demande accrue d’une alimentation plus durable et plus ‘propre’. PHW a donc décidé d’investir financièrement dans SuperMeat et de soutenir l’entreprise israélienne dans le développement de son produit (R&D) et dans son positionnement stratégique sur le marché européen. Dans un communiqué de presse le co-fondateur et CEO de SuperMeat, Ido Savir, se dit fier de collaborer avec un producteur de viande de premier plan, tel que PHW, et affirme que ce partenariat contribuera à introduire la viande de laboratoire sur le marché européen et ailleurs.


SuperMeat s’attend à pouvoir proposer prochainement de la viande de labo à un prix comparable à celui de la viande volaille traditionnelle. L’entreprise israélienne espère un jour pouvoir donner aux consommateurs le moyen de cultiver eux-mêmes leur viande. Selon SuperMeat, l’empreinte écologique de la viande de labo est nettement inférieure à celle de la viande normale, car elle nécessite 99% de champs en moins, réduit les émissions de gaz à effet de serre de 96% et requiert 90% d’eau en moins.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.