Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?
Foto: defotoberg / Shutterstock.com

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

« Dénormaliser le tabac »

En Belgique 40 personnes meurent chaque jour des suites du tabagisme. Il est donc question d’une situation d’urgence, estime la ministre wallonne de la Santé  Alda Greoli. Selon les estimations, en Wallonie quelque 800.000 fumeurs fument en moyenne 16 cigarettes par jour.


C’est pourquoi la ministre a présenté le premier plan anti-tabac wallon. Ce plan prévoit principalement des mesures de prévention, mais appelle également le secteur de la grande distribution à collaborer.


Selon Greoli, les supermarchés ont un rôle important à jouer. La ministre demande aux supermarchés d’arrêter la vente de tabac, comme l’a déjà fait l’enseigne de droguerie Kruidvat par le passé, démarche qu’elle qualifie d’exemplaire. Le secteur de la distribution doit lui aussi prendre ses responsabilités, souligne-t-elle, car si le tabac n’était pas si abondamment et facilement disponible, cela contribuerait à « dénormaliser » le tabac.


Mesures au niveau fédéral

La ministre est bien consciente du coût que représenterait l’arrêt de la vente de tabac pour la secteur de la distribution, mais elle estime que « cela n’est rien au regard du coût collectif de la cigarette ».  Elle ajoute que dans d’autres pays, comme l’Autriche, la France, la Grèce, l’Italie, le Portugal et l’Espagne, la vente de tabac est déjà interdite dans les supermarchés.


Si le secteur ne prend pas lui-même l’initiative, Greoli menace de se tourner vers les autorités fédérales pour exiger des mesures. Dans une réaction la fédération du commerce Comeos a déjà laissé entendre que si les autorités imposaient de telles restrictions, le secteur respecterait ces mesures, pour autant qu’elles s’appliquent à tous les commerçants.


« Si la ministre Greoli veut prendre des mesures pour la santé publique, elle doit viser tous les commerçants qui vendent du tabac et pas seulement une partie des commerces, à savoir les supermarchés », souligne Dominique Michel, CEO de Comeos. Il ajoute que la vente de tabac est déjà très réglementée dans les supermarchés : les produits de tabac doivent notamment être tenus hors de portée des clients.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.