Bientôt une taxe sur la viande ?

Bientôt une taxe sur la viande ?

Bientôt une taxe sur la viande ?
Foto: Shutterstock.com

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

Une taxe sur la viande inévitable pour atteindre les objectifs climatiques

Une taxe sur la viande semble inévitable, prétendent plusieurs études. Une nouvelle analyse du réseau d’investisseurs FAIRR (Farm Animal Investment Risk and Return Initiative) indique que la viande risque de subir le même sort que le tabac, les émissions de CO2 et le sucre. Il y aura donc très probablement une taxe sur la viande afin de réduire la consommation de viande.


En Allemagne, au Danemark et en Suède une telle taxe a déjà fait l’objet de discussions au sein du parlement et en Chine la quantité de viande conseillée a été revue à la baisse de 45% en 2016. « Les investisseurs doivent s’y préparer », explique Jeremy Coller, fondateur de FAIRR et patron de l’entreprise d’investissement privée Coller Capital.


« Si les décideurs veulent prendre en compte le coût sanitaire réel d’épidémies telles que l’obésité, le diabète et la cancer et s’ils veulent également s’attaquer au changement climatique et au problème de la résistance aux antibiotiques, ils devront passer d’un système de subsides à un système de taxation de l’industrie de la viande », affirme Coller.


A l’heure où les pays entrent en action en vue d’atteindre les objectifs fixés par l’accord de Paris sur le climat, FAIRR estime qu’une taxe sur la viande est en vue. Le bétail est responsable de 15% des émissions de gaz à effet de serre et la consommation de viande mondiale augmente rapidement. De plus la consommation trop élevée de viande affecte la santé, ce qui  entraîne des coûts sanitaires supplémentaires. L’industrie de la viande engendre également d’autres problèmes, tels que la pollution de l’eau et la résistance aux antibiotiques.


Taxe conseillée de 40% sur le bœuf et 20% sur les produits laitiers

Selon une étude réalisée en 2016,  la taxe devrait atteindre 40% pour la viande de bœuf, 20% pour les produits laitiers et de 8,5%  pour la volaille, afin de compenser les dommages encourus par l’environnement et afin d’inciter les gens à manger moins de viande.  Une telle taxe permettrait de sauver un demi-million de vies chaque année et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.


Bien qu’une taxe sur la viande soit souvent considérée comme politiquement irréalisable, une étude britannique de 2015 a pourtant démontré que les consommateurs y étaient plus favorables que ne pensent les autorités. L’étude révèle également que les citoyens sont peu conscients des effets nocifs de la consommation de viande et qu’ils estiment qu’il revient aux autorités de prendre l’initiative.


Comme solution alternative l’étude évoque la culture durable de la viande, comme la viande cultivée en laboratoire par exemple, ainsi que la recherche de méthodes permettant de réduire les émissions de gaz du bétail. Pour l’heure un bétail respectueux de l’environnement est encore une utopie, mais aujourd’hui l’on assiste déjà aux premiers succès de viande cultivée en laboratoire.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Carrefour et Système U négocient une alliance pour 5 ans

25/04/2018

Carrefour et Système U négocient une alliance pour cinq ans qui permettrait aux deux enseignes d’obtenir de meilleurs prix d’achat auprès des producteurs de biens de consommation. Le partenariat devrait aussi bénéficier les filières agricoles.

« Le prix du chocolat ne peut être un tabou »

25/04/2018

La vente de produits fairtrade dans notre pays continue de grimper, en particulier dans le rayon chocolat. Tant mieux, car le secteur se trouve devant de grands défis. « Le chocolat ne disparaîtra pas, mais le prix du cacao doit augmenter. »

Becel passe (en partie) en mains belges

25/04/2018

Désormais la famille belge Frère aura également voix au chapitre chez Flora Food Group (FFG), la division margarine qu’Unilever cède à l’américain KKR. Le holding GBL injecte un quart de milliard d’euros et acquiert ainsi une participation de 3,7%.

Coca-Cola en croissance grâce au Light et au Zero

25/04/2018

Au premier trimestre Coca-Cola a vu chuter son chiffre d’affaires  de 16%, mais  dépasse néanmoins les attentes des analystes. La croissance organique du chiffre d’affaires s’est élevée à 5%, grâce au relancement des boissons sans sucre.

Carrefour Belgique franchit le cap des 300 Express

24/04/2018

Demain soir, Carrefour fête l’inauguration de son 300ème Express en Belgique, le 92ème en région bruxelloise. Il s’agit d’un jalon d’autant plus important que ce nouvel Express Froissart redéfinit le concept de magasin destiné à une clientèle de passage.

Cinq ans après le drame du Rana Plaza : « Trop peu de mesures gouvernementales »

24/04/2018

Cinq ans après l’effondrement des usines textiles du Rana Plaza au Bangladesh, la Belgique prend peu de mesures contraignantes pour obliger les fabricants à garantir une production durable. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude de la KULeuven.