Boissons gazeuses à faible teneur en sucre : le nouveau moteur de croissance de Pepsico

Pepsico a enregistré sa plus forte croissance organique depuis plus de trois ans au premier trimestre en mettant l’accent sur la vente de boissons rafraîchissantes à faible teneur en sucre et à son portefeuille solide de marques de snacks.

 

12,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires

Le fabricant de Pepsi, Lay's et Tropicana, entre autres, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 2,6 % à 12,9 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de l'année, soit près de 11,5 milliards d'euros. Le bénéfice net a augmenté de 5 % à 1,4 milliard de dollars, soit 1,2 milliard d’euros. La croissance organique, fixée à 5,2 %, est à son plus haut niveau depuis plus de trois ans.

 

Ces dernières années, Pepsico a dû faire face à la stagnation des ventes de boissons gazeuses traditionnelles, car de plus en plus de consommateurs se détournent des boissons trop sucrées. Le groupe a pu compenser cette baisse dans une certaine mesure grâce à la croissance de son département snacks, en prévision du lancement de boissons rafraîchissantes à faible teneur en sucre telles que le thé glacé Pure Leaf et Gatorade Zero. Une stratégie qui porte ses fruits : rien qu'aux États-Unis, les ventes des produits Pepsi ont progressé de 3% grâce à Pepsi Zero Sugar. Les ventes de ce soda sans sucre ont augmenté de pas moins de 29 %.

 

Pepsico, qui a accueilli un nouveau PDG en octobre de l'année dernière, a annoncé le mois dernier un autre programme de réduction des coûts, qui comprendra également la fermeture de certaines usines. D'ici 2023, les coûts annuels devraient être réduits d'au moins un milliard de dollars.