Brocolis et carottes : l’actualité food incontournable de la semaine

Brocolis et carottes : l’actualité food incontournable de la semaine

Cultiver et manger sain ont été les maîtres-mots de l’info food de cette semaine. Mais les hard discounters, eux aussi, ont fait l’actualité, avec des initiatives pour le moins étonnantes. Voici votre résumé hebdomadaire par RetailDetail Food.

Donner le bon exemple

‘Manger mieux, c’est vivre mieux’. Le septième livre (déjà !) de Pascale Naessens vient de sortir, avec un tirage record, non sans un froncement de sourcils de l’industrie alimentaire, car l’auteur évite les produits alimentaires transformés comme la peste. Mais tout le monde ne semble pas se préoccuper autant de notre santé, comme nous avons pu le constater cette semaine. Je pense en particulier au Pape, qui en offrant des masses de pizzas gratuites, a carrément donné le mauvaise exemple.


En effet le ministre flamand du Bien-Etre Jo Vandeurzen ne veut plus que nous donnions des pizzas à nos enfants, ni sodas, ni biscuits, mais plutôt des brocolis et des carottes. Et les parents doivent donner le bon exemple. C’est ce qui s’appelle ‘prêcher l’exemple’. Car seuls 7% des enfants en Flandre mangent quotidiennement des fruits et légumes. Un chiffre choquant. Mais la chanson de Tom Helsen parviendra-t-elle à sauver cette génération perdue ? Entretemps la France prend les devants avec un projet de taxe sur le fast-food pour lutter contre l’obésité.


Buitenbeentjes (Les Bizarres, ndlr.)

Les retailers aussi donnent le bon exemple. Albert Heijn va déployer son action baptisée ‘Buitenbeentjes’ (Les Bizarres ndlr.), visant à promouvoir les légumes moches, dans tous ses magasins. Et Delhaize nous a étonné en dévoilant son projet de potager sur le toit de ses supermarchés. Cette fois pas de brocolis ni de carottes, mais des tomates cerises, des salades et des aubergines. Pas mal non plus. De plus Delhaize a vu culminer les ventes d’une trentaine de ses produits sous marque propre, grâce à l’action ‘le meilleur de la Belgique’, dans les magasins hollandais d’Albert Heijn.


Dans le secteur fruitier belge par contre, il y a fraude. Du moins, c’est ce que soupçonne  l’Autorité belge de la Concurrence, qui a ouvert une enquête pour entente sur les prix. Et dans le secteur de la viande ce n’est guère mieux : bon nombre d’abattoirs admettent qu’une grande partie de la viande sur le marché belge provient d’animaux abattus sans étourdissement, ce qui n’a pas manqué de susciter l’indignation.


Des discounters haut de gamme

La semaine dernière nous nous demandions qui pouvait avoir 200 millions d’euros de trop à dépenser ? On aurait pu s’en douter. La brasserie Bosteels passe aux mains d’AB InBev, ce qui inquiète certains amateurs de bière. Ils craignent que l’on trouvera bientôt de la Kwak Radler et de la bière de Noël Karmeliet  dans les rayons des supermarchés. L’avenir nous le dira … Il restait également quelques économies dans la tirelire de Bidvest, spécialiste du foodservice, qui ainsi a pu racheter son concurrent Bestfood. Carrefour de son côté investit pleinement dans l’expansion et ouvrira six magasins express en un mois.


Les discounters eux aussi ont fait parler d’eux cette semaine. Bien que le terme ‘discounter’ ne soit plus vraiment de notre époque. Lidl ouvre un pop-up store dans la rue commerçante la plus chic de Hambourg pour promouvoir sa collection de mode. Et Aldi Nord et Süd font sensation en Allemagne en lançant une campagne publicitaire commune à gros budget, main dans la main. Alle Menschen werden Brüder, n’est-ce pas ? Une belle pensée pour terminer cet aperçu hebdomadaire. A la semaine prochaine !