Burger King prépare son grand comeback en France

Burger King prépare son grand comeback en France

La chaîne de fast food américaine Burger King envisage l’ouverture de nombreux établissements en France dans les prochaines années. Le créateur du célèbre hamburger ‘Whopper’ négocie une master franchise avec le groupe de restauration Bertrand.

Quick abandonné pour Bertrand

Il y a 15 jours des rumeurs évoquaient le rachat de Quick par l’enseigne  américaine ; une information très rapidement démentie par le propriétaire Qualium Investissement. A présent les médias français annoncent que des négociations sont en cours entre Burger King et le groupe de restauration Bertrand concernant la mise en place d’une master franchise. Cette fois la nouvelle a été confirmée par « des sources proches du dossier ».


En Belgique le groupe Bertrand a beau être un illustre inconnu, en France par contre le groupe réalise un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros, dont 270 millions d’euros dans le secteur de la restauration, notamment dans les cafés et brasseries (Lipp, Au Bureau, Leffe Café), les salons de thé (Angélina), les épiceries fines (Arcady's), les cafétérias (Eris) et les restaurants fast food (Bert's).


Un objectif ambitieux de près de 500 établissements

Selon Bernard Boutboul, directeur du cabinet spécialisé Gira Conseil, Burger King projette l’ouverture de près de 500 établissements d’ici 7 à 10 ans. Toutefois il n’est pas encore certain que le groupe Bertrand soit le master franchisé unique de ce projet. Selon le consultant, il serait question de  subdiviser la France en cinq régions et de confier chacune d’entre elles à un master franchisé.


Après s’être retiré de la France en 1997, en fermant 39 établissements parce  que non rentables, Burger King fait donc son comeback par la grande porte. Fin décembre 2012 le géant américain avait déjà fait un timide retour en France avec 3 implantations en concession avec Autogrill, le spécialiste italien de l’horeca implanté dans des zones de transport (gare, aéroport, autoroutes …) : un premier Burger King a ouvert ses portes à l’aéroport de Marseille (photo), suivi un peu plus tard d’un deuxième établissement sur l’autoroute A4 près de Reims et un troisième restaurant est prévu encore cette année à la gare Saint-Lazare. Depuis les rumeurs du grand comeback de l’enseigne américaine n’ont cessé de s’intensifier.


Si l’expansion se déroule comme prévu, Burger King deviendra le numéro deux de la restauration rapide en France, juste devant Quick (avec 480 restaurants), mais loin derrière McDonald’s, qui compte pas moins de 1.300 établissements en France.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glace chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Sainsbury’s va supprimer 2.000 emplois

18/10/2017

La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s va supprimer environ 2.000 emplois au Royaume-Uni. Ainsi le groupe espère économiser jusqu’à 500 millions de livres sterling (560 millions d’euros), afin de concurrencer les discounters.

Colruyt lance sa box repas

18/10/2017

Colruyt lance un colis repas pour ménages avec enfants, avec tous les ingrédients nécessaires à la préparation de trois repas. Pas besoin d’abonnement pour commander sa box repas qui sera disponible dès le lendemain.

Back to top