Buurtsuper.be veut retarder l’introduction du label Smiley | RetailDetail

Buurtsuper.be veut retarder l’introduction du label Smiley

Buurtsuper.be veut retarder l’introduction du label Smiley

Tout magasin alimentaire en Belgique – allant du boulanger au boucher, des supermarchés de proximité  jusqu’aux grandes chaînes – a l’obligation légale de se conformer à certaines règles d’hygiène. Les magasins répondant à toutes ces normes, pourront dès le 1er août afficher un autocollant Smiley sur leur porte ou leur vitrine. Toutefois la procédure de validation, que doivent subir les magasins, risque bien de prendre un sérieux retard. C’est pourquoi Buurtsuper.be demande un délai  jusqu’à ce que suffisamment de commerces soient validés.

A peine 1.500 magasins validés sur les 25.000

Les magasins alimentaires, supermarchés de proximité et les grandes chaînes répondant aux normes d’hygiène légales, pourront dès le 1er août afficher l’autocollant Smiley. C’est ce que stipule un arrêté ministériel de la Ministre des Classes moyennes, des PME, des Indépendants et de l'Agriculture Sabine Laruelle (MR).


« C’est une excellente chose, mais le système risque de prendre un sérieux retard », explique Luc Ardies, directeur de Buurtsuper.be, l’organisation UNIZO des commerces alimentaires indépendants.  « Normalement l’autocollant peut être affiché à partir du 1er août, mais des 25.000 commerces entrant en ligne de compte pour le label Smiley, à peine 1.500 ont été validés. Les consommateurs pourraient donc à tort conclure que les magasins sans Smiley ne sont pas conformes aux règles d’hygiène. Une catastrophe pour l’image de nombreux magasins. »


Image faussée et concurrence déloyale

Buurtsuper.be  estime que le label Smiley est une bonne chose, mais craint qu’une introduction trop rapide du label induira en erreur les consommateurs quant aux conditions d’hygiène des magasins alimentaires belges, si tous les magasins n’ont pas été contrôlés. D’autre cela entraînera une concurrence déloyale.


Selon Luc Ardies il est pratiquement impossible de valider les 25.000 magasins alimentaires au courant de cette année. « Il n’y a que 7 organismes de contrôle agréés pour effectuer les audits nécessaires dans les commerces. Concrètement cela signifie donc que chaque organisme de contrôle devrait valider 3.500 magasins, soit 16 par jour. » C’est pourquoi Buurtsuper.be demande à ce que le Smiley ne soit introduit qu’au moment où au moins la moitié des entreprises concernées ou un certain sous-secteur soient effectivement en mesure d’obtenir le label.


Autocontrôle obligatoire, validation facultative

En Belgique il existe deux systèmes de contrôle en matière d’hygiène : tout manager doit élaborer un système d’autocontrôle qu’il peut faire valider par des auditeurs agréés ; d’autre part l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) effectuent des inspections sur place.


Le système d’autocontrôle est imposé par l’Europe, alors que la validation (en vue d’obtenir le label Smiley) est facultative. Bien entendu c’est un argument commercial envers le consommateur.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.

Carrefour dévoile des détails de son plan de transformation

22/05/2018

La santé et la numérisation sont les fers de lance des projets de Carrefour Belgique. Les clients iront chercher ou rapporter les commandes online dans tous les magasins Express. Le non-food fait place au bio et à l’horeca dans les hypermarchés.

Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.