Carrefour évite la grève de Saint-Nicolas

Vakbond BBTK laat de geplande staking op Sinterklaasdag bij Carrefour vallen

La grève de Saint-Nicolas qui guettait Carrefour a pu être évitée grâce à la concertation avec les partenaires sociaux. Le syndicat socialiste des employés SETCa  menaçait d’ouvrir les hypermarchés de la chaîne deux heures plus tard le 6 décembre.


Concertation sociale réussie

« Carrefour a pu éviter la grève de Saint Nicolas, grâce à la concertation avec les partenaires sociaux », a fait savoir le distributeur à RetailDetail. L’enseigne est parvenue à un accord avec les syndicats. Le syndicat socialiste des employés SETCa  menaçait pourtant de mener des actions dans tous les hypermarchés belges de la chaîne le jour de la Saint-Nicolas.


Jeudi 6 décembre les hypers n’auraient pas ouvert leurs portes avant 11 heures, deux heures plus tard qu’à la normale. Le syndicat a expliqué les raisons de la grève via un pamphlet, dans lequel il dénonçait  une grave pénurie de personnel et une organisation défaillante, a rapporté le journal Het Laatste Nieuws.


Pas prêt à entamer la période de fin d’année ?

Selon le syndicat, le distributeur n’était pas prêt à entamer la lourde période de fin d’année en raison d’une mauvaise organisation du travail. Le syndicat évoquait également dans son pamphlet des situations intolérables, un nombre trop élevé d’étudiants et un manque de formation.


En plus de la grève de Saint-Nicolas le SETCa menaçait de mener d’autres actions plus sévères si leurs plaintes n’étaient pas entendues. Mais le syndicat n’a donc pas dû mettre ses menaces à exécution et les travailleurs auraient, selon Carrefour, renoncé à la grève. Le distributeur n’a toutefois pas encore donner de plus amples détails concernant les résultats de la concertation.

 

« La concertation sociale est un processus continu chez Carrefour. Ces derniers jours nous nous sommes réunis de manière particulièrement intensive avec les partenaires sociaux, mais la concertation est permanente », explique Aurélie Gerth, PR & Corporate Communications Director. « Nous sommes toujours à l’écoute des besoins de nos employés. Evidemment il est aussi dans notre intérêt que les magasins et les employés soient organisés le mieux possible pour les jours de fêtes. »