Carrefour augmente sa capacité d’e-commerce

Carrefour augmente sa capacité d’e-commerce
Foto Carrefour

Avec l’aide d’un nouveau partenaire technologique, Carrefour désire à la fois porter ses activités de commerce électronique à un niveau opérationnel supérieur et améliorer son expérience client. La Belgique sera la première à bénéficier de cette avancée, d’autres pays suivront.

 

Livraison dans toute la Belgique

Le groupe français de vente au détail, Carrefour, a conclu un partenariat exclusif avec le spécialiste canadien en logiciels Food-X Technologies, ayant développé une technologie dédiée à la gestion du commerce électronique dans le secteur alimentaire. Par ce biais, le détaillant souhaite accroître la productivité et la rentabilité de ses activités en ligne en forte croissance, et qui le sont d’autant plus depuis la crise du coronavirus.
 

Carrefour Belgique sera le premier pays à mettre en place le système. Avec la solution de Food-X, les enseignes de la chaîne de supermarchés pourront s’appuyer sur la préparation centralisée des commandes en ligne depuis un nouveau centre de distribution. Ce nouvel entrepôt approvisionnera les magasins proposant le service « click & collect », mais assurera également la livraison à domicile, permettant ainsi à Carrefour de desservir l’ensemble du territoire belge. Par ce système, le détaillant espère donc toucher de nouveaux clients.

 

Simple et durable

Cette nouvelle solution améliorera non seulement les opérations, mais aussi l’expérience du client, déclare Carrefour. Les acheteurs auront accès à une gamme de produits plus large, à des commandes plus complètes ainsi qu’à des alternatives plus pertinentes lorsqu’un article sera manquant. Une amélioration de la qualité des produits frais sera en outre opérée. Grâce aux bacs réutilisables, passer commande deviendra plus simple et plus durable. D’ici mi 2021, le système sera entièrement intégré à l’interface client de Carrefour Belgique. Dans l’intervalle, le détaillant fait tout son possible pour continuer de servir les clients avec le modèle actuel.
 

À la suite du projet pilote belge, Carrefour et Food-X souhaitent étendre leur coopération à d’autres marchés, non seulement dans les centres de distribution, mais aussi dans les magasins disposant d’un espace de stockage suffisant pour traiter les commandes en ligne.