Carrefour débarque en Ouganda

En 2019 Carrefour fera son entrée en Ouganda avec l'ouverture d'un premier magasin  dans le centre commercial Oasis Mall à Kampala. Le distributeur français y a d'ores et déjà annoncé son arrivée via une campagne publicitaire.

 

Dans l'ancien bâtiment d'un concurrent kenyan

Le premier magasin ougandais de Carrefour s'installera dans la capitale Kampala, dans un bâtiment anciennement occupé par Nakumatt, une chaîne de supermarchés kenyane qui s'est retirée du pays en 2016. De grandes affiches y annoncent déjà la venue de l'enseigne française en 2019.

 

L'arrivée du distirbuteur français en Ouganda intervient à un moment où le retail local traverse une période difficile, écrit le journal Daily Monitor. Depuis cinq ans le marché y est très volatil : les grands acteurs kenyans Nakumatt en Uchumi ont récemment quitté le pays en raison de coûts trop élevés et d'une expansion trop avide (dans le cas d'Uchumi). Selon le journal, la chaîne s'est très vite étendue en dehors des villes, où la classe moyenne ougandaise était encore trop limitée et les loyers trop élevés.

 

Sixième pays africain

Dans un premier temps Carrefour va tâter le terrain avec un seul point de vente, avant de s'étendre vers d'autres centres commerciaux. L'Ouganda compte déjà plusieurs enseignes de supermarchés internationales, essentiellement d'autres pays africains, comme Shoprite et Game d'Afrique du Sud ou encore Tuskys du Kenya. L'arrivée de Carrefour apportera une plus grande variété de l'offre, tant pour les étrangers habitant dans la capitale que pour la classe moyenne émergente du pays. Selon le Daily Monitor, la venue d'un nouveau concurrent pourrait avoir une influence positive sur les prix et le niveau de service.

 

Actuellement Carrefour est déjà présent dans cinq pays africains, notamment en Egypte, en Côte d'Ivoire, au Cameroun, au Kenya et au Maroc. Les activités camerounaises sont dirigées par le Belge Luc Demez.