Carrefour débarque en Ouzbékistan

Carrefour débarque en Ouzbékistan
Shutterstock.com

Par le biais de son partenariat avec le groupe Majid Al Futtaim de Dubaï, Carrefour fera son entrée sur la marché ouzbèque l’an prochain. Le distributeur compte y ouvrir sept succursales au cours des deux années à venir.

 

Un marché en pleine croissance

Dans les deux années à venir Carrefour envisage l’ouverture de sept magasins à Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan : à commencer par trois supermarchés et un hypermarché en 2020, suivis de deux autres supermarchés et un hypermarché en 2021. Ce projet permettra la création de 2500 emplois directs et indirects et profitera à plus de 600 fournisseurs, producteurs et agriculteurs locaux. Le marché alimentaire ouzbèque connaît une croissance rapide et devrait représenter environ 5 milliards de dollars (4,5 milliards d’euros) à Tachkent d’ici 2023.


« Nous sommes très contents d’introduire nos enseignes et nos produits en Ouzbékistan grâce à notre Partenariat historique avec le groupe Majid Al Futtaim. Notre Partenaire poursuit avec notre soutien une stratégie active de développement du réseau Carrefour dans ses territoires historiques mais aussi dans de nouvelles géographies où son expertise lui permettra d’occuper rapidement une position de leader », déclare Patrick Lasfargues, directeur de la collaboration internationale.


Carrefour et le groupe Majid Al Futtaim sont partenaires depuis 1995. Ensemble ils exploitent 285 hypermarchés et supermarchés dans quatorze pays en Afrique et en Asie. Il y a six ans Carrefour était également actionnaire de la branche retail du groupe de Dubaï, qui collabore également avec Tesco.