Carrefour déclare la guerre des prix à Delhaize

Carrefour déclare la guerre des prix à Delhaize

Carrefour lance une contre-offensive face à Delhaize : le Lion belge ayant opté pour la stratégie des baisses de prix et des marques propres, son pendant français contre-attaque et joue lui aussi la carte des bas prix.

« Acheter moins cher, c’est aussi chez Carrefour »

Après les grandes réorganisations, Carrefour Belgique s’est pleinement investi dans son comeback. 225 GB’s ont été transformés en Carrefour Markets, neuf autres se sont métamorphosés en Carrefour Planets. Par ailleurs, grâce à l’introduction de sa marque premier prix Carrefour Discount et le rabais permanent sur les produits les mieux vendus, Carrefour a su améliorer son image prix. Et avec succès, comme en témoignent les résultats annuels publiés mi-janvier par le groupe : en 2011 Carrefour Belgique a réalisé un chiffre d’affaires de plus 4,2 milliards d’euros, soit une baisse de 0,8%. Toutefois à périmètre comparable il s’agit d’une hausse de 2,8%, et ce grâce aux supermarchés (+2,3%) et surtout les hypermarchés (+3,7%).


A présent Carrefour estime que le temps est venu de lancer une grande campagne avec pour slogan « Acheter moins cher, c’est aussi chez Carrefour». «Nous ne voulons pas déclencher une guerre des prix », explique Sylviane Bockourt, directrice marketing. « Nous n’allons pas en-dessous des prix de Colruyt par exemple, mais nous voulons réduire la différence. » Cette campagne doit débarrasser Carrefour de sa mauvaise image au niveau des prix que beaucoup de consommateurs ont encore. « Nous constatons par exemple qu’une partie de nos clients achètent leurs produits de base chez les hard-discounters ou chez Colruyt, alors qu’ils pourraient acheter tout aussi bon marché chez nous. » Dans un premier temps la campagne mettra en avant la gamme Carrefour Discount et à partir du mois de mars également les produits de sa propre marque.


Delhaize : « la qualité d’une grande marque au meilleur prix »

Ainsi Carrefour contre-attaque Delhaize, qui depuis un certain temps déjà mise sur les premiers prix et les marques propres. La nouvelle campagne vise à promouvoir la marque Delhaize, qui compte déjà plus de 4.000 références et qui aux dires du distributeur propose « des produits sains et de qualité, 15 à 30 % moins chers que des produits comparables de marques nationales. Delhaize dans sa campagne souligne « les atouts de sa marque propre au niveau de la qualité et du prix » et ajoute que sa marque « a contribué à une meilleure alimentation pour la population. »


Le distributeur, en collaboration avec son Service Qualité interne,  a reformulé 1.000 produits, ce qui permis de réduire de 12 tonnes la teneur en graisses des repas préparés de la marque Delhaize. En 2010 Delhaize était déjà parvenu  à diminuer la  quantité de sel de 38 tonnes et de graisses de 30 tonnes en modifiant la composition de ses pains et lasagnes.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Le gastro-nationalisme menace notre industrie alimentaire »

21/06/2017

L’exportation de produits alimentaires belges est en plein essor, mais des mesures protectionnistes larvées constituent une menace. De plus les achats transfrontières et la pression sur les prix pèsent sur le CA national, affirme la Fevia.

Delhaize franchit le cap des 30 Shop & Go ouverts 24/7

21/06/2017

Depuis un certain temps déjà Delhaize mise sur sa formule de proximité Shop & Go avec ses horaires d’ouverture élargis. Certains sont même ouverts 24/7 et leur nombre se multiplie. Aujourd’hui ils sont 32 à ne jamais fermer leurs portes.

AB InBev veut céder deux marques de bière allemandes

21/06/2017

AB InBev cherche un repreneur pour ses marques de bière allemandes Hasseröder et Diebels. Le géant brassicole belge espère que cette cession lui rapportera environ 200 millions d’euros.

Colruyt Group : chiffre d’affaires en hausse de plus de 3%

20/06/2017

Au cours de l’exercice 2016/2017 le chiffre d’affaires de Colruyt Group a progressé de 3,4% à 9,493 milliards d’euros. Le bénéfice a lui aussi augmenté, bien que cette hausse soit attribuable à la cession de Pro à Pro finalisée le 1er février.

La cession de Devos Lemmens & co devrait rapporter 1 milliard d’euros

20/06/2017

La société de capital-investissement CVC a mandaté les banques d’affaires UBS et Messier Maris en vue de rechercher un repreneur pour Continental Foods à Puurs, où sont fabriquées les sauces Devos Lemmens, entre autres.

La Hongrie peut interdire l’étoile rouge de Heineken

20/06/2017

La Commission européenne a laissé entendre qu’elle ne s’opposait pas à l’interdiction que la Hongrie veut instaurer pour certains symboles, notamment l’étoile rouge utilisée dans le logo de Heineken.

Back to top