Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Activation

La prime supplémentaire de 500 euros maximum s’ajoute aux 2.500 euros par salarié que Carrefour prévoit déjà de débourser en ce qui concerne l’outplacement. Le retailer répond ainsi à la demande du Ministre du Travail Kris Peeters de faire ‘un geste supplémentaire’ en ce qui concerne l’activation. Au total, près de 600 collaborateurs pourraient bénéficier du régime du chômage avec complément d’entreprise (RCC), l’ancienne prépension. Ce plan a été largement critiqué, notamment par des économistes de l’emploi et un certain nombre de politiciens flamands.

 

Il appartient maintenant à Peeters de décider d’approuver ou non le plan de restructuration de Carrefour. Le ministre attend encore deux avis : un avis juridique et un avis d’un comité fédéral qui se réunira plus tard aujourd’hui. Il a néanmoins déjà reçu un avis positif tant du gouvernement wallon que du gouvernement bruxellois, mais pas du Ministre flamand du Travail Philippe Muyters qui estime que l’accord envoie un ‘mauvais signal’.