Carrefour filme les caddies à la caisse | RetailDetail

Carrefour filme les caddies à la caisse

Carrefour filme les caddies à la caisse

Carrefour teste actuellement dans certains de ses supermarchés à Bruxelles un nouveau système de caméras de surveillance, afin de contrôler à la caisse si le client a - intentionnellement ou non - laissé des articles au fond de son caddie.

En remplacement du « bon vieux miroir »

Les caméras sont placées à hauteur du caddie et remplacent les miroirs actuels fixés à chaque caisse. «L’inconvénient est que la caissière doit à chaque fois se lever pour vérifier via le miroir si le chariot de client est bien vide. Grâce aux caméras, ça n’est plus nécessaire, car les images filmées sont transmises sur un écran à côté de la caisse. » explique Vera Vermeeren, porte-parole de Carrefour.

Confidentialité?

A la question de savoir si ce système ne porte pas atteinte à la  sphère privée du client, la réponse est négative : « Les caméras ne sont pas dirigées vers le haut, uniquement droit devant. Nous ne voyons donc que le chariot et éventuellement les jambes. D’autre part les images ne sont pas enregistrées, elles servent de contrôle, ni plus ni moins » affirme Carrefour. Si le projet s’avère concluant, le dispositif sera mis en place dans d’autres magasins Carrefour.

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Carrefour teste actuellement dans certains de ses supermarchés à Bruxelles un nouveau système de caméras de surveillance, afin de contrôler à la caisse si le client a - intentionnellement ou non - laissé des articles au fond de son caddie.

En remplacement du « bon vieux miroir »

Les caméras sont placées à hauteur du caddie et remplacent les miroirs actuels fixés à chaque caisse. «L’inconvénient est que la caissière doit à chaque fois se lever pour vérifier via le miroir si le chariot de client est bien vide. Grâce aux caméras, ça n’est plus nécessaire, car les images filmées sont transmises sur un écran à côté de la caisse. » explique Vera Vermeeren, porte-parole de Carrefour.

Confidentialité?

A la question de savoir si ce système ne porte pas atteinte à la  sphère privée du client, la réponse est négative : « Les caméras ne sont pas dirigées vers le haut, uniquement droit devant. Nous ne voyons donc que le chariot et éventuellement les jambes. D’autre part les images ne sont pas enregistrées, elles servent de contrôle, ni plus ni moins » affirme Carrefour. Si le projet s’avère concluant, le dispositif sera mis en place dans d’autres magasins Carrefour.

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !

Alter’Native Food: A place apart at the upcoming SIAL Paris !

14/06/2018

(Advertorial) From 21st to 25th of October, Paris will be the world's food capital. 7,200 French and international exhibitors will be presenting their innovations among 21 exhibitions sectors.

Démission de Johnny Thijs en tant que président de Spadel

14/06/2018

Johnny Thijs  renonce à sa fonction de président de Spadel, producteur d’eau minérale. Son mandat devait se prolonger jusqu’en 2020, mais l’ancien patron de la poste a décidé d’y mettre fin pour des raisons personnelles, rapporte le journal De Tijd.

L’app anti-gaspillage ‘Too Good To Go’ en route vers la Wallonie

14/06/2018

Depuis son lancement en Belgique en mars dernier, 50.000 compatriotes utilisent déjà l’app ‘Too Good To Go’ contre le gaspillage alimentaire. Actuellement l’initiative se concentre surtout en Flandre, mais d’ici peu elle s’étendra vers la Wallonie.