Carrefour filme les caddies à la caisse

Carrefour filme les caddies à la caisse

Carrefour teste actuellement dans certains de ses supermarchés à Bruxelles un nouveau système de caméras de surveillance, afin de contrôler à la caisse si le client a - intentionnellement ou non - laissé des articles au fond de son caddie.

En remplacement du « bon vieux miroir »

Les caméras sont placées à hauteur du caddie et remplacent les miroirs actuels fixés à chaque caisse. «L’inconvénient est que la caissière doit à chaque fois se lever pour vérifier via le miroir si le chariot de client est bien vide. Grâce aux caméras, ça n’est plus nécessaire, car les images filmées sont transmises sur un écran à côté de la caisse. » explique Vera Vermeeren, porte-parole de Carrefour.

Confidentialité?

A la question de savoir si ce système ne porte pas atteinte à la  sphère privée du client, la réponse est négative : « Les caméras ne sont pas dirigées vers le haut, uniquement droit devant. Nous ne voyons donc que le chariot et éventuellement les jambes. D’autre part les images ne sont pas enregistrées, elles servent de contrôle, ni plus ni moins » affirme Carrefour. Si le projet s’avère concluant, le dispositif sera mis en place dans d’autres magasins Carrefour.

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Carrefour teste actuellement dans certains de ses supermarchés à Bruxelles un nouveau système de caméras de surveillance, afin de contrôler à la caisse si le client a - intentionnellement ou non - laissé des articles au fond de son caddie.

En remplacement du « bon vieux miroir »

Les caméras sont placées à hauteur du caddie et remplacent les miroirs actuels fixés à chaque caisse. «L’inconvénient est que la caissière doit à chaque fois se lever pour vérifier via le miroir si le chariot de client est bien vide. Grâce aux caméras, ça n’est plus nécessaire, car les images filmées sont transmises sur un écran à côté de la caisse. » explique Vera Vermeeren, porte-parole de Carrefour.

Confidentialité?

A la question de savoir si ce système ne porte pas atteinte à la  sphère privée du client, la réponse est négative : « Les caméras ne sont pas dirigées vers le haut, uniquement droit devant. Nous ne voyons donc que le chariot et éventuellement les jambes. D’autre part les images ne sont pas enregistrées, elles servent de contrôle, ni plus ni moins » affirme Carrefour. Si le projet s’avère concluant, le dispositif sera mis en place dans d’autres magasins Carrefour.

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: