Carrefour lance le Pacte de la transition alimentaire au niveau belge

Carrefour lance le Pacte de la transition alimentaire au niveau belge
Shutterstock.com

En Belgique, Carrefour va travailler avec onze fournisseurs « locaux » dans le cadre de son projet de « transition alimentaire », qui témoigne des ambitions du distributeur français de rendre la chaîne alimentaire plus durable et plus saine.

 

Contexte international

L'engagement de la chaîne de supermarchés s'inscrit dans un cadre international beaucoup plus large. L'année dernière, le groupe Carrefour a lancé le Pacte de transition alimentaire avec plusieurs grandes multinationales, dont Barilla, Bonduelle, Colgate, Nestlé et Pepsico. À l’échelle mondiale, le pacte réunit désormais 36 fournisseurs.

 

Pour continuer à accélérer la transition alimentaire, Carrefour lance ce pacte au niveau belge en 2021. Concrètement, le groupe travaillera avec onze acteurs locaux sur le climat, la composition des produits, la transparence en matière d'informations nutritionnelles et d'étiquetage, la biodiversité et les emballages. La liste se compose principalement d'entreprises belges, mais également de la branche belge d'entreprises internationales dans certains cas. Les onze acteurs sont Actimel (Danone), Aubel, Bel, Chaudfontaine, Friesland Campina, Frosch, Galler, Imperial Vleesproducten, Rombouts, Spadel et Valvert.

 

Dans le cadre de ce pacte, Carrefour organise également la « semaine de la transition alimentaire » du 25 au 31 octobre. Au cours de cette semaine, la chaîne de supermarchés mettra à l’honneur 21 produits de marque durables.