Carrefour ouvre le premier supermarché drive en Belgique

Carrefour ouvre le premier supermarché drive en Belgique

La chaîne de supermarchés Carrefour ouvre ses deux premiers drives en Belgique. Désormais les clients pourront passer leur commande via la site web drive.be et ensuite retirer leurs courses dans les points d’enlèvement d’Evere ou Auderghem.

Premiers drives en Belgique

Carrefour est le premier distributeur en Belgique à proposer un service drive. Avec cette nouvelle formule Carrefour entend répondre à la demande croissante de services de courses en ligne. Tout comme chez d’autres distributeurs concurrents, les consommateurs peuvent passer leur commande en ligne, après quoi celle-ci est préparée et pourra être retirée dans l’un des points d’enlèvement au choix.


Pour ce service drive, Carrefour facture 4,50 euros de frais par commande. A titre comparatif :  chez Colruyt, le premier à avoir lancé un service de courses en ligne en Belgique, le tarif est de 5,50 euros par commande. Lors de la première commande et pour toute commande au-delà de 150 euros, le service drive est gratuit.


Les commandes passées avant minuit pourront être retirées dès le lendemain dans un drive au choix. Les e-acheteurs bénéficieront des mêmes prix et promotions qu’en magasin. Une fois la commande prête, le client peut, s’il le souhaite, demander à être prévenu par SMS.


« Retrait endéans les cinq minutes »

Les points de retrait drive se situant sur le parking du supermarché, le client n’a même pas besoin de sortir de sa voiture pour récupérer sa commande. D’où la promesse de Carrefour d’ un retrait ne nécessitant pas plus de cinq minutes.


« Le client se rend au drive de son choix. Il lui suffit de s’identifier à la borne en scannant sa carte bonus Carrefour ou en introduisant  son numéro de commande. Un employé Carrefour chargera la commande dans le coffre du client, qui n’aura donc pas à sortir de sa voiture. Pour terminer le client paiera ses achats à la borne avec n’importe quelle carte de paiement  », explique Vera Vermeeren, porte-parole de Carrefour.


Les drives Carrefour se rapprochent donc davantage des ‘pick-up points’ qu’Albert Heijn a lancé depuis peu aux Pays-Bas et déploiera en Belgique dans un avenir proche, que des services d’enlèvement proposés par Colruyt et Delhaize.


Au mois de décembre un troisième drive est prévu sur le parking de l’hypermarché de Mont-Saint-Jean. D’autres drives sont programmés notamment à Drogenbos, Ans, Herstal et Kuringen, toutefois le timing précis n’a pas encore été fixé, indique Vera Vermeeren. L’objectif à terme est d’en ouvrir une cinquantaine.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur:  De sympathiques brigands

24/11/2017

Les prix grimpent, la pérennité du supermarché est menacée et les fabricants de marques continuent de payer la note. Eh oui, quels coquins ces ‘food retailers’. Pour vous en convaincre, voici votre rubrique hebdomadaire concoctée par RetailDetail Food !

Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

Back to top