Carrefour poursuit sa croissance au quatrième trimestre

Carrefour poursuit sa croissance au quatrième trimestre

Le géant français de la distribution Carrefour a clôturé son 4ème trimestre avec une croissance organique de son chiffre d’affaires de 3,2%. Une progression attribuable avant tout à l’Amérique latine, mais la Belgique aussi affiche de belles performances.

Un chiffre d’affaires de 22,2 milliards d’euros

Au cours du quatrième trimestre Carrefour a réalisé un chiffre d’affaires de 22,2 milliards d’euros, soit une baisse de 1,5%, attribuable aux désinvestissements de l’enseigne notamment en Grèce, en Extrême-Orient et en Turquie. En  organique ( hors essence et effets calendaires) par contre le chiffre d’affaires est en progression de 3,2% à taux de changes constants.


En France les ventes sont en hausse de 1,7%. Tous les formats affichent une croissance depuis deux trimestres consécutifs, grâce à une politique de prix agressive : +,17% pour les hypermarchés, +1,8% pour les supermarchés et +4,6% pour les supermarchés de proximité et le segment online.


Au niveau international les ventes ont grimpé de 4,2% :  l’Amérique latine réalise les meilleures performances, avec une croissance organique de 6,8% au Brésil et 32,3% en Argentine. En Asie la croissance s’est limitée à 0,7%, alors qu’en Europe (hormis la France) le chiffre d’affaires régresse de 0,7%. L’Italie (-5,8%) est le principal responsable de ce recul en Europe, alors qu’en Espagne, 3ème marché de Carrefour, les ventes reprennent (+0,2%). La Belgique elle aussi obtient de bons résultats (+1,5%).

 

Une croissance de 2,5% en 2013

Sur l’ensemble de l’année le chiffre d’affaires de Carrefour est en recul de 1,2% à 84,3 milliards d’euros, mais en organique on note une croissance de 2,5%. Sur son marché domestique Carrefour enregistre un chiffre d’affaires de 39,72 milliards d’euros, soit une croissance de +1,3% : « la plus forte croissance depuis 2007 », précise le directeur financier Pierre-Jean Sivignon.


Les activités internationales progressent de +3,5% à 44,59 milliards d’euros, avec un bel exploit de l’Amérique latine où la croissance est de 12,6%. « Malgré les effets de changes moins favorables », souligne Sivignon. Les analystes prévoient un résultats opérationnel courant d’environ 2,19 milliards d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: