Carrefour propose du ‘poulet transparent’ grâce à la blockchain

Carrefour propose du ‘poulet transparent’ grâce à la blockchain

Carrefour propose du ‘poulet transparent’ grâce à la blockchain

Désormais les consommateurs sauront tout sur le poulet qui atterrit sur leur assiette, car toutes les infos concernant l’origine du poulet vendu sous marque propre chez Carrefour seront mentionnées sur l’étiquette, et ce grâce à la blockchain.

Parcours du poulet de A à Z

Pour ceux qui s’inquiètent de savoir ce qu’a vécu le poulet d’Auvergne Filière Qualité Carrefour avant d’aboutir au supermarché, ils pourront désormais le vérifier en détail : l’étiquette sur l’emballage mentionne tout le parcours suivi par le poulet, notamment le lieu d’élevage, l’alimentation reçue, la date et le lieu d’abattage. Carrefour exige que chaque acteur de la chaîne d’approvisionnement (éleveur, transformateur, abattoir, …) enregistre ses informations de traçabilité dans une banque de données infalsifiable et sécurisée, la blockchain. La différence entre une banque de données classique et la blockchain réside dans le fait que dans la blockchain l’information stockée n’est pas centralisée et qu’il est donc impossible d’avoir accès à toutes les données. En d’autres termes, ni Carrefour, ni un autre acteur de la chaîne ne peuvent intervenir eux-mêmes.


Toutes ces informations sont désormais disponibles pour le consommateur, qui via un code QR sur l’étiquette a accès au parcours complet du produit. Pour le poulet d’Auvergne Filière Qualité Carrefour, dont le retailer vend un million d’unités par an, le consommateur pourra vérifier le lieu et le mode d’élevage, l’alimentation reçue (céréales et soja français), l’absence de traitement (sans antibiotiques …).


8 autres produits blockchain en 2018

En appliquant le système blockchain le retailer souhaite démontrer qu’il est 100% honnête et transparent, car lui-même n’a pas accès aux données et ne peut donc rien cacher. Le poulet a-t-il reçu des antibiotiques ou a-t-il été génétiquement modifié ? Tout est enregistré dans la blockchain.


Dans le courant de cette année Carrefour proposera hui autres produits entièrement traçables grâce à la technologie blockchain : œufs de poules élevées en plein air, tomates sans pesticides, saumon norvégien, steak haché, lait frais de vaches élevées en extérieur au moins six mois par an, fromage, oranges, miel de saison. A plus long terme Carrefour souhaite appliquer la blockchain à la plupart de sa centaine de filières qualité et 18.000 producteurs.


Une étape importante dans le plan de transformation Carrefour 2022

Pour Carrefour la mise en œuvre de la technologie blockchain est une étape importante dans le plan de transformation Carrefour 2022. « Les avantages de la blockchain pour la chaîne alimentaire sont multiples », commente le retailer dans un communiqué de presse. A l’étranger la technologie blockchain est déjà souvent utilisée afin de tracer l’origine et la durabilité des produits.


Selon le distributeur, cette initiative répond au besoin de transparence du consommateur. Par ailleurs la blockchain permet aux producteurs de mettre en avant leur mode de production et leur savoir-faire et aux retailers de partager une banque de données sécurisée avec tous ses partenaires et de garantir une sécurité alimentaire renforcée aux clients.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Carrefour Belgique franchit le cap des 300 Express

24/04/2018

Demain soir, Carrefour fête l’inauguration de son 300ème Express en Belgique, le 92ème en région bruxelloise. Il s’agit d’un jalon d’autant plus important que ce nouvel Express Froissart redéfinit le concept de magasin destiné à une clientèle de passage.

Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

23/04/2018

Au 1er trimestre de 2018 le CA du groupe d’électronique Fnac Darty  a connu une légère croissance. Le groupe dit progresser rapidement dans l’implémentation de son plan de redressement: fin 2018 les synergies devraient atteindre 130 millions d’euros.

Nestlé a perdu les quatre doigts KitKat

23/04/2018

La forme des ‘quatre doigts’ de la barre chocolatée KitKat n’est pas assez emblématique pour en donner le droit exclusif à Nestlé.  La Cour de justice européenne met ainsi fin à une longue bataille juridique entre KitKat et Leo

Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

L’UE vote une loi pour de meilleurs labels bio

20/04/2018

Le Parlement européen a adopté une loi règlementant le secteur bio de manière plus stricte, mais aussi plus juste et plus claire.  C’est notamment via un label bio et des règles d’importation que l’Europe veut soutenir la production bio nationale.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.