Carrefour réduit le dividende et les salaires de ses cadres

Carrefour réduit le dividende et les salaires de ses cadres
Shutterstock.com

Dans ce contexte très particulier de la pandémie du coronavirus, Carrefour prend un certain nombre de mesures plutôt remarquables : économiser sur les salaires des cadres de l’entreprise permet de libérer un budget qui sera consacré à des actions de solidarité. Le dividende sera, quant à lui, réduit de moitié.

 

Gel des salaires

Le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, a informé son conseil d’administration qu’il renonçait à un quart de son salaire fixe, et ce pour une période de deux mois. Cela correspond à la phase de pic de la crise du coronavirus. C’est ce que rapporte le retailer dans un communiqué de presse. Un gel du salaire fixe du comité exécutif a également été décidé par le PDG, et ce, pour l’ensemble de 2020. Il a également été demandé à ses membres de réduire leur salaire fixe de 10 % pendant deux mois.

 

Alexandre Bompard et son comité exécutif renonceront également à 25 % de la rémunération qu’ils perçoivent pour leur participation aux réunions, à savoir les jetons de présence, pour l’année en cours. Ces interventions sont destinées à débloquer des fonds pour financer des actions de solidarité en faveur des salariés du groupe en France et à l’étranger.

 

Carrefour réduira également le dividende pour l’exercice 2019 de 50 % par rapport à ce que le détaillant avait annoncé le 27 février. Le dividende s’élèvera donc à 0,23 euro par action, au lieu des 0,46 euro prévus. L’assemblée générale du 29 mai se déroulera à huis clos et sera diffusée en ligne. Le nombre de membres siégeant au conseil d’administration se restreint également : deux membres sortants ne seront pas remplacés.