Carrefour réduit ses pertes | RetailDetail

Carrefour réduit ses pertes

Carrefour réduit ses pertes

La chaîne de supermarchés française Carrefour a subi une perte nette de 31 millions d’euros durant le premier semestre 2012. Il s’agit malgré tout d’une forte progression par rapport  à la même période  en 2011, où la perte s’élevait encore à 249 millions d’euros.

Endettement et cession grecque

Le PDG George Plassat  estime qu’il faudra trois ans pour remettre Carrefour sur les rails. Sur son marché intérieur français, qui représente 43% de son chiffre d’affaires,  l’entreprise a perdu en parts de marché. En Espagne et en Italie, deux pays touchés de plein fouet par la crise économique, la situation n’est pas rose non plus. Le distributeur y réalise 20% de son chiffre d’affaires. L’enseigne doit également faire face à un endettement considérable : malgré une baisse d’un milliard d’euros durant le premier semestre, la dette nette s’élève toujours à 9,6 milliards d’euros.


Ces pertes durant le premier semestre sont attribuables à  certaines opérations décevantes du distributeur, notamment la cession  de sa participation dans la chaîne de supermarchés grecques Marinopoulos. En excluant ces opérations en Grèce, le groupe aurait même été bénéficiaire de 199 millions d’euros, par rapport à la perte de 879 millions d’euros – quelque peu tempérée par la vente des activités en Thaïlande – en 2011.


Le bénéfice opérationnel pour ses activités poursuivies s’établit à 769 millions d’euros, résultat légèrement inférieur aux 838 millions d’euros en 2011, mais supérieur aux attentes des analystes financiers qui tablaient sur 681,6 millions d’euros.


Chute du bénéfice de -32% en Europe     

En France le bénéfice opérationnel au premier semestre est en recul de 6,7%. Cette régression s’explique en grande partie par l’investissement continu dans les prix, pour éviter que les clients ne passent à la concurrence. Le chiffre d’affaires est en baisse de 0,5% à  17 milliards d’euros  (sur un chiffre d’affaires consolidé de 39,65 milliards d’euros.)


Dans le reste de l’Europe le bénéfice opérationnel est en baisse  de 32%,  suite en grande partie à la régression en Espagne, où la crise fait rage.


Le premier semestre 2012 s’avère également décevant sur le marché asiatique. Notamment en Chine, où les coûts de distribution et salariaux  augmentent considérablement, ce qui affecte le chiffre d’affaires en Asie pourtant en hausse de 9,5% à 4,03 milliards d’euros.


Heureusement l’ Amérique latine affiche de bonnes performances. Le bénéfice opérationnel y a progressé de 10%.

 

Des licenciements en perspective

Pour l’ensemble de l’année 2012, le directeur financier Pierre-Jean Sivignon se montre confiant face aux prévisions des analystes, qui tablent sur un bénéfice opérationnel dans une fourchette de 2,03 milliards d’euros à 2,09 milliards d’euros. L’année dernière Carrefour a réalisé un bénéfice opérationnel de 2,18 milliards d’euros.


Il faudra maintenant attendre de voir quel sera le plan de redressement prévu par le CEO Georges Plassat. Seuls quelques éléments de cette stratégie ont déjà été évoqués. Notamment la suppression de 500 à 600 emplois sur les 7.500 dans les sièges centraux français, via un plan de départs volontaires.  D’autre part, après l’échec d’une tentative de cession,  les deux points de vente à Singapour fermeront leurs portes d’ici la fin de l’année.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !