Carrefour rachète les activités françaises de Dia

Carrefour rachète les activités françaises de Dia

Carrefour va racheter les magasins français de Dia. En France le discounter espagnol dispose de 800 magasins, dont il va céder la totalité à Carrefour. La valeur d’entreprise s’élève à 600 millions d’euros.

Propriétaire jusqu’à 2011

Le rachat des magasins de Dia est une affaire singulière, car jusqu’à 2011 Dia faisait partie de Carrefour. Lors de l’introduction de Dia à la bourse espagnole, Carrefour a décidé de céder l’ensemble de la chaîne.


En France les enseignes discount, telles que Dia, ont du mal à faire face aux grandes chaînes de supermarchés comme Carrefour, très concurrentielles au niveau des prix. En 2009 la part de marché des discounters s’élevait à 14,9% et a ensuite chuté à 12,2% en 2013. En 2013 Dia détenait une part de marché de 1,6%.


« Croissance du réseau »

Sur son marché domestique espagnol Dia se porte bien, mais en France la chaîne a essuyé une perte de 18 millions d’euros l’an dernier. Les syndicats craignent la fermeture d’environ 200 magasins, ce qui entraînerait la perte de 1.500 emplois. Néanmoins le deal concernant la vente à Carrefour  comprendrait l'engagement de ne pas supprimer d'emplois.


« Cette transaction contribuera à la croissance du réseau multiformat de Carrefour sur son marché domestique et permettra à Carrefour d’offrir à ses clients des services adaptés à l’évolution des modes de consommation » indique l’entreprise dans un communiqué. Avant de finaliser définitivement la vente, Carrefour et Dia devront d’abord obtenir l’approbation de l’Autorité de la concurrence française.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: