Carrefour revoit ses ambitions à la hausse

Foto Carrefour

Notre plan de transformation fonctionne et nous rehaussons les objectifs, déclare Alexandre Bompard : cette année Carrefour se focalisera plus que jamais sur la satisfaction clients. La croissance doit provenir des magasins de proximité, des formules discount et du e-commerce.


Economies des coûts

Ce matin Carrefour a présenté en détail ses résultats financiers de 2019 – les grandes lignes ayant déjà été communiquées le 23 janvier. Le constat principal : le vaste plan de transformation ‘Carrefour 2022’ porte ses fruits. Le bénéfice net, le ROI et le cash-flow sont en hausse, tandis que la dette financière nette a été réduite de près d’un milliard d’euros à 2,6 milliards d’euros fin 2019.


Fort de ces premiers succès, le distributeur revoit les ambitions de son plan de transformation à la hausse. Pour le PDG Alexandre Bompard la satisfaction clients est un indicateur important : le Net Promoter Score (NPS) du groupe doit augmenter  de 15 points d’ici 2022, soit une hausse de 23 points depuis le lancement du plan. En outre le retailer va encore réduire les coûts : jusqu’à présent l’entreprise est parvenue à économiser près de 2 milliards d’euros, l’objectif d’ici fin 2020 est relevé de 2,6 à 2,8 milliards d’euros. En outre cette année Carrefour va céder pour 300 millions d’euros d’actifs immobiliers non stratégiques.


Proximité et marques maison

Le retailer se félicite de la progression des ventes de produits bios (+25% par an depuis 2017), de l’extension de la technologie blockchain (28 produits à l’heure actuelle) et de la refonte plus saine de 2300 produits sous marque propre. Le positionnement prix s’améliore, l’offre non-food se réduit et se simplifie. Les hypermarchés font l’objet d’une transformation radicale et l’e-commerce alimentaire a bondi de plus de 30% à 1,5 milliard d’euros. Pour ce qui est des magasins physiques, la croissance provient essentiellement des formules de proximité et des nouvelles formules discount comme Supeco en Europe et Atacadao au Brésil.


Les lignes maîtresses pour 2020 sont claires : focus sur la satisfaction clients, poursuite de la réduction du nombre de mètres carrés des hypermarchés (-350.000 m² d’ici 2022), réduction des assortiments de 15% en 2020, croissance du format proximité (+2700 d’ici 2022)  et des ventes de marques maison, qui représenteront un tiers du chiffre d’affaires en 2022.


« Le rythme d’expansion de nos formats de croissance s’accélère, les produits bio et à marque Carrefour gagnent du terrain, nous surperformons le marché dans l’e-commerce alimentaire et notre compétitivité prix s'améliore. Cette  dynamique se traduit par l'amélioration de la satisfaction clients, plus que jamais au cœur de nos priorités. Nous affirmons notre leadership sur la transition alimentaire pour tous, et rehaussons ou confirmons tous les objectifs de Carrefour 2022 », conclut Bompard.