Carrefour risque de perdre son centre logistique à Nivelles

Kuehne+Nagel, sous-traitant logistique de Carrefour, veut fermer son centre de distribution à Nivelles. Les tensions sont vives : quelque 550 emplois sont menacés.

 

Fermeture en 2022

Carrefour pourrait perdre son centre logistique d’aliments frais et secs à Nivelles. En 2005, le groupe de supermarchés avait sous-traité son centre de distribution au spécialiste de la logistique Kuehne+Nagel, mais ce dernier n’est pas parvenu à rendre l’entrepôt rentable et efficace. La direction a donc décidé de fermer le site l’année prochaine.


Kuehne+Nagel veut passer à une organisation nationale : les aliments secs sont livrés depuis le dépôt de Kontich (qui appartenait également Carrefour) et les aliments frais depuis Kampenhout. Les 549 membres du personnel seraient licenciés. 

 

Déclaration de guerre

Pour Carrefour aussi, la situation est délicate. « Sans aucune perspective de rentabilité, l’entreprise ne peut plus continuer à servir ses clients détaillants », a déclaré Kuehne+Nagel, cité par la VRT NWS. 


Le personnel et les syndicats ont réagi violemment à cette annonce et déclaré la guerre à la direction. Un garde du corps de la direction a déjà été blessé. Les syndicats ont bloqué les accès à l’entrepôt, de sorte qu’aucun produit ne peut entrer ou sortir. L’entrepôt proprement dit est en grande partie à l’arrêt. Les syndicats appellent également les autres entrepôts à la grève et souhaitent une intervention politique.