Carrefour se retire d’Inde

Carrefour se retire d’Inde

A peine quatre ans après avoir fait son entrée sur le marché indien, l’aventure s’y termine déjà pour Carrefour. Le distributeur français a annoncé la fermeture fin septembre de ses cinq points de vente Wholesale Cash& Carry en Inde.

Chiffre d’affaires de 28 millions d’euros

Le retrait de Carrefour d’Inde n’a pas vraiment de quoi surprendre. Par le passé le CEO Georges Plassat avait déjà indiqué que le groupe réfléchissait à sa présence dans cet énorme pays : il décrivait les activités comme étant « d’importance secondaire, sans être ni déficitaires, ni rentables non plus. »


Depuis 2010 le numéro deux mondial de la distribution y exploitait cinq magasins de vente en gros Cahs&Carry, générant un chiffre d’affaires annuel d’environ 28 millions d’euros. Le groupe s’est engagé  « à rester pleinement mobilisé pour assurer une bonne transition avec l'ensemble des collaborateurs, fournisseurs, partenaires et clients. »


Dans son communiqué de presse Carrefour ne donne aucun détail quant aux raisons de ce retrait. Il faut savoir toutefois que faire des affaires en Inde pour des entreprises étrangères n’est pas chose facile. Selon la presse indienne, la victoire du parti nationaliste hindou BJP – opposé à l’arrivée d’investisseurs étrangers en Inde – y serait pour quelque chose, mais le distributeur ne confirme ni ne dément cette affirmation.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: